Un futur Tesla généraliste ?

Opel est au centre de toutes les attentions. Depuis quelques jours, des discussions sont en effet engagées avec le groupe français PSA, qui pourrait selon certains acquérir la marque allemande. Les deux constructeurs ont reconnu l'existence de négociations, sans pour autant confirmer qu'un éventuel rachat était à l'ordre du jour. 

Lire aussi :

Aujourd'hui, le constructeur allemand alimente de nouvelles rumeurs, cette fois concernant l'orientation future de sa gamme. En effet, selon des informations divulguées par le titre allemand Manager Magazin, la marque à l'éclair pourrait à terme faire une croix sur les véhicules thermiques. Et donc se contenter d'une gamme uniquement composée de modèles électriques. 

Le PDG d'Opel Karl-Thomas Neumann en personne aurait développé cette stratégie, qui devait être adoptée ou écartée par le groupe GM en mai. Toutefois, un éventuel passage sous pavillon français pourrait bouleverser ce calendrier.

Sur le plan technique, Opel pourrait reprendre la plate-forme qui équipe déjà les deux clones Chevrolet Bolt/Opel Ampera-e. L'objectif serait de proposer une gamme 100% électrique à l'horizon 2030. Avant cette échéance, la marque pourrait être scindée en deux divisions, l'une thermique et l'autre électrique. Surprenante, cette éventuelle orientation serait motivée par des considérations économiques. Karl-Thomas Neumann estimerait en effet que le constructeur n'a pas les moyens de développer à la fois des moteurs thermiques et des motorisations électriques.

Source : Manager Magazin   

Lire aussi :

 

Faites partie de quelque chose de grand