2017, l'année du renouveau avec la R.S.17 pour le constructeur français ?

Alors que la R.S.17, la nouvelle arme de Renault Sport en Formule 1, était présentée officiellement mardi, le constructeur français a annoncé son objectif : accrocher la cinquième place au championnat constructeurs. Le retour de Renault en F1 en tant qu'équipe officielle s'est fait dans la douleur l'an passé. Après des tractations difficiles durant l'hiver 2015-2016 et un rachat compliqué de l'équipe à la société Lotus, la saison s'est avérée compliquée pour la marque au losange avec sa monoplace, la R.S.16.

Lire aussi:

Les deux pilotes Renault, le Danois Kevin Magnussen et le Britannique Jolyon Palmer n'ont pu en effet marquer que 7 et 1 points, respectivement, la formation française devant se contenter de la neuvième place au classement final du championnat constructeur.

Pour 2017, Renault veut faire table rase du passé, et mise énormément sur la nouvelle R.S.17, avec laquelle elle compte bien retrouver les places d'honneur avec son nouveau duo de pilote, le pilote allemand Nico Hülkenberg, nouveau leader de l'équipe, alors que Jolyon Palmer repart pour une deuxième année avec la formation tricolore.

"2017 va être une très belle année, enthousiasmante, et cruciale", a déclaré Jérôme Stoll, président de Renault Sport Racing. "Vous allez voir ce qu'a fait l'équipe d'Enstone et de Viry, c'est un produit que vous devez être impatients de voir."

2017 - Renault F1 R.S.17
2017 - Renault F1 R.S.17

"Ce produit n'arrive pas par hasard : il y a un an, nous avons fixé un objectif, une vision pour Renault. Une ambition en F1. Nous avons expliqué notre plan et tout au long de 2016, nous avons travaillé et investi pour réduire l'écart avec les meilleurs. Nous avons réorganisé les compagnies d'Enstone et de Viry pour qu'elles obtiennent des résultats. C'est ce que nous attendons de cette voiture : des résultats."

Des attentes effectivement élevées puisque Renault vise pour 2017 la cinquième place au championnat constructeurs. "L'objectif est très simple : puisque nous avons pour la première fois une voiture que nous avons développée, nous voulons être cinquièmes au championnat. Nous avons l'équipe, les pilotes, les partenaires et une organisation qui est désormais gérée sous le leadership de Cyril [Abiteboul] et de Bob Bell, donc honnêtement, je dirais que nous avons soif de podiums et soif de succès", conclut Stoll.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand