Un nouveau défi pour le jeune Français, qui s'apprête à disputer sa première saison complète en F1.

Après avoir effectué ses débuts en F1 l'an passé en cours de saison avec Manor, Esteban Ocon est prêt pour un nouveau challenge avec Force India en 2017, pour sa première campagne complète dans la discipline reine, où il devra s'adapter aux nouvelles voitures, plus performantes, et plus physiques.

À 20 ans à peine, le jeune Normand est considéré comme l'un des pilotes les plus prometteurs de sa génération. Champion d'Europe de Formule 3 en 2014, Ocon a remporté le titre en GP3 l'année suivante.

Fait rarissime, le jeune tricolore est passé à la fois dans le giron Renault, et dans le giron Mercedes, se partageant entre les deux constructeurs. C'est cependant son statut de pilote Mercedes, en plus de sa pointe de vitesse remarquable, qui lui ont valu d'intégrer l'équipe Force India pour 2017. Une équipe dont les monoplaces sont équipées du moteur de la marque à l'Etoile.

Lire aussi:

Aux côtés de Sergio Perez, le Français est prêt à relever ce nouveau défi, et s'est préparé au challenge physique imposé par les nouvelles monoplaces.

"C'est l'hiver le plus intense de ma vie, avec beaucoup d'heures d'entraînement, j'ai gagné cinq kilos en deux mois", explique Esteban Ocon. "Personne ne sait à quoi s'attendre avec ces nouvelles voitures, il faudra un vrai bon niveau physique pour tenir."

"On a des machines spécifiques, on s'entraîne beaucoup aux réactions, à la coordination. J'ai fait neuf heures de gym par semaine et dix heures de cardio. Cétait difficile mais il fallait donner le maximum pour être en forme. Ce sera excitant, ça sera une vraie voiture d'hommes ! On sera très rapides dans les virages et j'ai hâte de voir comment elle se débrouillera à Barcelone, comme tout le monde."

Formule 1 - Force India Mercedes VJM10
Esteban Ocon

Avec seulement neuf courses à son actif, Esteban Ocon aura fort à faire face à son nouvel équipier, le Mexicain Sergio Perez, mais le Normand croit en ses capacités et veut marquer des points à chaque sortie.

"On peut toujours apprendre plus", continue-t-il. "Même si vous avez pris 100 départs, vous pouvez encore progresser. Je crois que les neuf courses que j'ai faites l'année dernière m'ont aidé à découvrir les défis essentiels auxquels un pilote de Formule 1 fait face. J'ai appris sur quoi il fallait se concentrer et mettre toute son énergie. Je ne me sens plus comme un débutant et cette équipe a besoin de moi pour être immédiatement dans le rythme et obtenir des résultats solides. Je me sens prêt pour cette opportunité."

"Viser des points à chaque course"

L'objectif est clair pour le natif d'Évreux, dans l'Eure, en Normandie. "Je dois viser les points à chaque course. C'est le niveau de cette équipe et je serai déçu si nous ne débutons pas la saison par de bons résultats. Je sais que ce ne sera pas facile et que toutes les équipes autour de nous seront fortes, mais nous devons viser haut. Le premier objectif est de tirer le meilleur des essais et de développer la voiture dans la bonne direction. Après deux semaines à Barcelone, j'espère que nous aurons une meilleure idée de ce à quoi nous attendre à Melbourne."

Faites partie de quelque chose de grand