La DB11 commence à relancer la machine.

Aston Martin a vendu 3687 voitures en 2016, soit une hausse de 1,9%. Pourtant, la firme anglaise a perdu dans le même temps 162,8 millions de livres avant impôts, soit environ 192 millions d'euros. Ce phénomène serait notamment dû à la modernisation des infrastructures et ne semble pas affecter le moral des troupes.

La firme de Gaydon s'attend en effet à connaître une belle croissance sur le court terme, grâce notamment au lancement réussi de la nouvelle DB11. Présentée lors du salon de Genève 2016, cette dernière est en effet déjà plébiscitée et a permis au constructeur de clore l'exercice 2016 en beauté (1668 exemplaires écoulés lors du dernier trimestre, soit une hausse de 48%). Cette belle santé ne devrait pas se démentir dans les mois à venir, d'autant qu'Aston Martin s'apprête à lancer une variante découvrable de sa GT. En outre, à en croire de récentes photos espion, une déclinaison plus sportive serait également dans les tuyaux.

Lire aussi :

"Nous avons constaté une forte demande pour la DB11 au quatrième trimestre et, avec notre discipline financière et nos plans de croissance continus, cela nous a permis d'augmenter significativement nos prévisions pour 2017" déclare d'ailleurs le PDG Andy Palmer. Le constructeur espère ainsi renouer avec les bénéficies dès l'année prochaine.

Aston Martin DB11
Aston Martin DB11

Aston Martin se tourne donc vers l'avenir et prévoit de lancer un modèle tous les 9 mois jusqu'en 2020. C'est ainsi que naîtra le premier crossover de la marque, préfiguré par le concept DBX de 2015. Celui-ci sera produit dans la nouvelle usine de St Athan, qui sera pleinement opérationnelle en 2019. Cette initiative confirme s'il en était besoin le rayonnement des SUV prestigieux, aujourd'hui incarnés par le Bentley Bentayga. 

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand