Retour au moteur Renault pour l'équipe italienne, qui entend faire mieux que sa 7e place l'an passé.

Après une année de transition avec un moteur Ferrari, l'équipe italienne dévoile la STR12 et revient au bloc Renault, avec lequel elle avait disputé les saisons 2014 et 2015.

L'an passé, Toro Rosso avait renoué avec son partenaire historique Ferrari, son motoriste de 2007 à 2013. Avec un bloc Ferrari 060 vieux d'un an, l'équipe a connu une saison plutôt compétitive, rivalisant avec des écuries dotées de blocs de dernière génération. Toro Rosso s'est ainsi classé 7e du championnat constructeur, devant notamment l'équipe Haas qui disposait elle d'un moteur Ferrari 2017.

Lire aussi :

Il y a un an, Carlos Sainz et Max Verstappen avaient débuté la saison sous les couleurs de l'écurie de Faenza, avait que le dernier cité ne soit promu chez Red Bull à partir du Grand Prix d'Espagne, poussant Daniil Kyvat à "redescendre" au contraire dans l'équipe satellite de la structure autrichienne. Sainz et Kyvat sont ainsi reconduits pour la saison 2017.

Toro Rosso F1 2

La Toro Rosso STR12 a été présentée dimanche à Barcelone, la veille des premiers essais libres de la saison. Nouvelle réglementation technique oblige, et dispose d'un kit aérodynamique plus poussé, et non notera une livrée sensiblement différente que ses devancières, adoptant un bleu plus clair que les saisons précédentes.

Faites partie de quelque chose de grand