Elle roule donc.

Après les concepts GT96 et AT96 de 2016, Techrules dévoilera la version de série de sa supercar. Le résultat devrait être assez intéressant, notamment sur le plan technique. Car cette voiture d'origine chinoise ne fait rien comme les autres : elle embarque en effet un moteur électrique associé à une micro-turbine. Selon Techrules, cette technologie serait gage de performances de haut niveau et d'une autonomie sans égale.

Lire aussi :

Avant de goûter à l'ambiance feutrée du salon helvétique, la Techrules profite donc des espaces dégagés du circuit de Monza, en Italie. Cette destination n'est d'ailleurs pas un hasard, puisque la voiture doit notamment son dessin à Giugiaro.

Encore pudique, la supercar est restée assez largement camouflée pour ne pas dévoiler ses secrets esthétiques. Cela dit, les clichés confirment ce qu'un précédent teaser avait annoncé : la voiture sera spectaculaire. Ainsi, le pilote sera installé en position centrale et accédera à l'habitacle en faisant basculer le toit vers l'avant. Techrules a par ailleurs annoncé que cette sportive bénéficiera d'une conception modulaire, ce qui pourrait se traduire par l'apparition d'architectures différentes.

Sur le plan technique en revanche, le mystère reste total. Cela dit, les données du concept GT96 peuvent être considérées comme de bonnes indications. Pour rappel, ce prototype dispose de six blocs électriques développant 1044 ch. La fameuse micro-turbine se charge d'alimenter en électricité ces moteurs. Ce système unique permettrait à la Techrules GT96 d'avaler le 0 à 100 en 2,5 secondes et de filer à 350 km/h. Quant à l'autonomie, elle serait d'environ 2000 km avec 80 litres de kérosène. Tout simplement.

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand