Quatrième déclinaison du Range Rover, le Velar dévoile sa ligne et ses ambitions !

Land Rover surfe sur la vague du Range. Celui qui fut, à ses débuts, dans les années 1970, considéré comme l'un des premiers SUV, est aujourd'hui une gamme entière de Land Rover. Trois déclinaisons existent actuellement : le petit Evoque, le Sport, et le Range Rover. Il faudra désormais compter sur un modèle de moyenne gamme, le Velar. Un petit dernier qui vient apporter une touche de modernisme à une gamme qui n'a rien vu de neuf depuis… 2013 !

Celui qui vient s'intercaler entre l'Evoque et le Sport débarque donc dans la gamme à l'occasion de ce Salon de Genève 2017. En terres helvétiques, Land Rover présente un adversaire de taille pour le Jaguar F-Pace ou le Porsche Macan. D'ailleurs, ce Velar cache sous sa carrosserie en aluminium, la même base que son cousin de Jaguar.

Lire aussi :

Entre deux

D'un premier abord, le Range Rover Velar ne peut n'y nier sa filiation avec la gamme Land Rover, avec ces feux fins, ni celle de la série Range Rover, avec l'arrière typé fast-back qui vient dynamiser le profil de ce tout-terrain luxueux. À l'avant, le faciès des Range est tout de suite reconnaissable, avec ces longs feux en Led. L'avant est profilé, ce qui offre à l'imposant tout-terrain un Cx de 0,32. L'esprit dynamique de l'auto est marqué par la calandre chromée en maille, et ces prises d'air sur le capot. Sans oublier également les antibrouillards, très agressifs, dans la partie basse du bouclier avant.

2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar

De profil, une nouvelle fois, les amateurs de Range Rover ne seront pas déçus. On retrouve, campée sur ses immenses roues, une carrosserie bicolore, rehaussée par une habile ceinture de caisse, qui vient appuyer le dessin dynamique du Velar. À l'arrière, les feux se rapprochent de l'esprit allongé du Evoque, et l'on retrouve un becquet arrière, tandis que la ligne de feux est reliée par une marque noire sur laquelle apparaît le sigle Range Rover. L'esprit sportif n'est pas mis de côté avec la présence d'une double sortie d'échappement et d'un bouclier simulant un extracteur d'air.

Lire aussi :

L'intérieur, lui aussi, reste dans l'esprit très britannique des Range Rover. La planche de bord se veut épurée et reçoit deux écrans tactiles de 10 pouces qui rassemblent l'ensemble des commandes de la console. Ces deux écrans, d'après Land Rover, permettent de simplifier au maximum l'ergonomie de l'auto. Mission réussie d'un premier abord, avec cet habitacle qui semble spacieux et lumineux.

2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
2017 - Range Rover Velar
 

Le Velar est d'ailleurs prévu pour recevoir confortablement cinq personnes. Il profite ainsi d'un volume de chargement de coffre de 444,5 litres. La sécurité n'est pas en reste : six airbags, ainsi que tout un panel d'aide à la conduite, comme le freinage d'urgence autonome ou l'aide à la conduite autonome. Le tout dans un confort que la marque promet remarquable. Outre une sellerie cuir et de jolis parements de bord, le Velar peut ainsi recevoir une suspension pneumatique sur certaines versions.

Trois moteurs pour débuter

En parlant de cela, le Range Rover Velar devrait recevoir trois types de motorisations. Ainsi, le quatre cylindres diesel de 180 chevaux devrait servir de moteur d'entrée de gamme, tandis que deux moteurs essence viennent compléter l'offre. Ainsi, l'on retrouve le quatre cylindres 2,0 litres de 247 chevaux, puis, en haut de gamme, le V6 de 3,0 litres de 380 chevaux. Avec ce bloc, le Velar peut abattre le 0 à 100 km/h en moins de 5,3 secondes, contre 6,4 secondes pour le quatre cylindres essence. Notez que l'ensemble des moteurs est associé à une boîte automatique à huit vitesses.

2017 - Range Rover Velar

De quoi paisiblement s'offrir des petites virées, aussi bien sur autoroute qu'en forêt. Comme tout Land Rover qui se respecte, le Velar possède de très bonnes capacités de franchissement, profitant de la transmission intégrale d'une part, mais également des aides à la conduite que sont les systèmes Terrain Response 2 ou All Terrain Progress Control vus sur d'autres modèles de la gamme.

Néanmoins, tout a un prix, et pour ce Velar, il faudra débourser au minimum 57'500 euros en France pour s'en offrir un, dans sa version de base, et plus de 88'000 euros pour la version V6 haut de gamme. La Premiere edition, elle, est annoncée à 109'000 euros. De quoi concurrencer sérieusement le Jaguar F-Pace, avec ce côté Range qui lui sied bien ! Genève, la semaine prochaine, viendra donner les derniers détails sur ce SUV qui vient compléter un marché déjà bien fourni.

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand