Volvo veut bannir ses habitacles de tout polluant !

Volvo n’est pas uniquement obsédé par la sécurité de ses véhicules. Le constructeur scandinave est aussi un grand adepte du bien-être, qu’il double d’incitants qui encouragent le conducteur à adopter un comportement plus zen au volant.

Le bien-être des occupants d’un véhicule passe aussi par la qualité de l’air qu’ils respirent. Du coup, les ingénieurs du groupe ont planché sur une série de technologies visant à purifier en profondeur l’habitacle, notamment en ce qui concerne les substances à même de provoquer allergies et asthme.

La dernière génération de véhicules produits par le groupe (allant de la V40 au XC90) a ainsi droit à un nouveau système d’aération qui permet au ventilateur de démarrer lorsque la voiture est ouverte à l’aide de la télécommande. L’habitacle est ainsi emplit d'air frais. La fonction s'active en cas de besoin et se désactive automatiquement après un instant ou lors de l'ouverture de l'une des portes de l'habitacle.

Lire aussi :

S’ajoute à cela un système qui tient la qualité de l’air à l’œil (IAQS), et ce de façon entièrement automatisée. Grâce à une série de filtres, il purifie l’air de l’habitacle quand cela s’avère nécessaire et élimine les impuretés comme les particules fines, les hydrocarbures, les oxydes d’azote, le pollen et même l’ozone ! Une fonction qui est rendue possible grâce à un capteur qui mesure la qualité de l’air extérieur et qui est à même d’isoler l’habitacle des impuretés nocives lorsque cela s'avère nécessaire.

Pour conserver son efficacité, ce filtre à air doit être remplacé tous les 15.000 km ou une fois par an.

Faites partie de quelque chose de grand