Elles seront capables de circuler en toute autonomie dans les rues et les carrefours.

Nissan fait désormais partie des marques testant des véhicules autonomes au Royaume-Uni : l'occasion pour le constructeur nippon d'essayer en conditions réelles une flotte de Nissan Leaf dans les rues de Londres. Ces compactes 100% électriques sont équipées de la nouvelle génération du système de conduite autonome de Nissan et sont, selon un communiqué de la marque, capables de circuler aussi bien sur autoroute qu'en environnement urbain sans aucune intervention du conducteur. Elles seront donc capables de gérer toutes les situations complexes telles que les rues embouteillées, les intersections ainsi que les ronds-points.

"Ce test grandeur nature de la prochaine génération du système de conduite autonome de Nissan dans les rues de Londres met en avant notre engagement à fournir l'expérience Nissan Intelligent Mobility à nos clients”, a déclaré Takao Asami, Vice-president Senior en Recherche et Ingénierie avancée chez Nissan.

Nissan Leaf autonomous testing in London

Grâce à un radar, des composants électroniques ultrarapides, des capteurs laser, des caméras, une interface homme-machine spécialisée, ainsi que de nombreux autres composants à l'appellation futuriste, les véhicules d'essai sont capables de transporter leurs occupants à travers de nombreux environnements et vitesses différents.

L'an dernier, Nissan a présenté son système ProPilot sur le monospace Serena dédié au marché japonais, préfigurant ainsi les technologies qui équiperont bientôt les Nissan Leaf et Nissan Qashqai d'ici la fin de l'année. Ce système a été conçu seulement pour un usage sur autoroute, en circulation sur une seule file. La prochaine génération de ce système, actuellement en cours d'essais à Londres, est plus complexe et a également été essayée sur de longues distances au Japon et aux Etats-Unis.

Lire aussi:

Nissan, comme de nombreux autres constructeurs automobiles renommés, sont désormais en concurrence avec de nouveaux acteurs comme Tesla ou Google dans la course à la voiture autonome. Le système Autopilot de Tesla a été présenté en 2014, tandis que le programme de voitures autonomes de Google a débuté en 2009 avec plus de 3 millions de kilomètres parcourus en ville et à la campagne.

Nissan prévoit de lancer la prochaine phase de sa technologie de conduite autonome en 2018, élargissant pour l'instant son système à la conduite sur plusieurs voies sur autoroute. Toutefois, la conduite pleinement autonome en milieu urbain à travers les rues et carrefours ne sera pas proposée sur les véhicules de série du constructeur avant 2020.

Source : Nissan

Faites partie de quelque chose de grand