Un an après, Kahn Design récidive avec la DB9, cette fois en version cabriolet.

S'ils se sont fait un nom en préparant des modèles transformés de Range Rover, puis Jeep, les ateliers de Kahn Design s'intéressent depuis quelques années aux voitures de la marque Aston Martin. Le préparateur s'était déjà amusé sur la base d'une Aston Martin DB9, devenue Vengeance WB12, et présentée à Genève il y a tout juste un an. Aujourd'hui, le préparateur britannique récidive avec la version cabriolet.

Comme à leurs habitudes, les ateliers Kahn Design ont redessiné la carrosserie de la belle anglaise avec une face avant revue, et dominée cette fois par une grande grille noire bardée de lattes verticales.

Lire aussi:

La silhouette de la Vengeance est plus ramassée, et un gros travail a été effectué au niveau des pare-chocs, qui se distinguent nettement du modèle d'origine. A l'arrière, la Kahn Vengeance Volante se distingue par un spoiler proéminent dans la continuité de la porte de coffre, alors que les phares arrière se distinguent eux aussi de ceux de la DB9 de par leur forme ronde.

On notera également des roues en alliage massives deux tons de 20 pouces à l'avant, et 21 pouces à l'arrière. L'intérieur a été retravaillé avec une sellerie noire, appliquée à la main par les spécialistes de chez Kahn Design, et une dominante argent dans l'habitacle.

2017 Kahn Vengeance Volante

Nos amis de chez Kahn Design n'ont en revanche pas touché au moteur de la DB9 : on retrouvera ainsi le V12 de 6 litres atmosphérique développant 510 chevaux et un couple de 620 Nm. Kahn Design précise que la Vengeance Volante sera produite en un nombre réduit d'exemplaire, et qu'il convient de prendre commande dès aujourd'hui "pour éviter toute déception".

Faites partie de quelque chose de grand