Électrique, quatre roues motrices, 400 chevaux et une autonomie de plus de 450 km !

Jaguar revit. Depuis quelques années, alors que l'on craignait que le rachat de Ford ne vienne briser les pattes du félin, non seulement celui-ci a su rebondir, mais plus que jamais, Jaguar est devenu une alternative premium aux standards allemands.

La sortie du F-Pace en est un exemple, l'arrivée du I-Pace, avec un bagage technologique conséquent en est un autre. À Genève, celui que se veut le futur premier 4x4 entièrement électrique de la marque s'est fait remarquer. D'une allure très proche du concept vu à Detroit, en janvier dernier, cet I-Pace s'est paré d'un "rouge photon" qui ionise les yeux de plus d'un admirateur. Dans cette robe rougeoyante, le SUV devient très agressif, et aussi séduisant !

2018-jaguar-ipace-concept
2018-jaguar-ipace-concept

D'autant que le ramage se rapporte au plumage : les deux moteurs électriques peuvent faire passer, selon Jaguar, ce 4x4 de 0 à 100 km/h en quatre secondes. Il est vrai que la puissance annoncée est de 400 chevaux. Mieux, la batterie de 90 kWh, refroidie par eau, peut être rechargée entièrement en moins de deux heures à une station de charge classique. Quand on sait que l'autonomie annoncée est de plus de 450 km, cela devient intéressant !

Lire aussi :

Cet I-Pace est important pour l'avenir de Jaguar. Pas seulement parce qu'il s'agit du premier effort du constructeur dans le milieu de l'électrique. D'une part, dans le secteur premium, le succès de Tesla a démontré qu'il y avait un marché sur le domaine de l'électrique. De l'autre, parce que Jaguar peut se poser en véritable alternative aux doyens du luxe traditionnel. Et là aussi, le marché existe et les récompenses juteuses. D'ailleurs, l'I-Pace semble viser un modèle de la gamme Tesla, le Model X et ses portes papillon.

D'ailleurs, la firme travaille activement sur la version de série de ce qui n'est pour l'instant qu'un concept. Espérons que celui qui doit arriver sur nos routes en 2018 reste proche de ce modèle de présentation. Avouons-le, ce rouge nous ionise encore.

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand