Les deux finitions spéciales du nouveau Kodiaq prennent leur premier bain de foule.

Dévoilé il y a quelques mois, le Kodiaq n'est pas une nouveauté en soi. Pourtant, le  SUV tchèque (qui reprend le nom d'un ours d'Alaska) est encore scruté de près à l'occasion du Salon de Genève. Et pour cause, Škoda y présente pour la première fois les nouvelles déclinaisons Scout et Sportline de son modèle star.

Lire aussi :

Le Škoda Scout affiche une âme d'aventurier et promet une certaine aisance hors des sentiers battus. Il profite en effet d'une garde au sol rehaussée et d'une transmission intégrale livrée de série. Sur le plan esthétique, cette variante gagne principalement des sabots en aluminium et des jantes spécifiques de 19 pouces. Dérivé de la finition intermédiaire "Ambition", le Kodiaq Scout est disponible avec quatre motorisations : deux essences (1.,TSI 150 ch et 2,0 TSI 180 ch) et deux diesel (2,0 TDI 150 ch et 2,0 TDI 190ch).

Skoda Kodiaq Scout
Skoda Kodiaq Scout

Comme son nom l'indique, la déclinaison Sportline se veut un peu plus dynamique. Elle adopte ainsi de multiples éléments noirs (calandre, coques de rétroviseurs, barres de toit) ainsi que des jantes 19 pouces là aussi spécifiques. Notez également les protections latérales couleur carrosserie et le bouclier arrière légèrement revu. L'habitacle bénéficie en outre d'un pédalier en aluminium et de sièges "sport" en alcantara. En revanche, ce Kodiaq Sportline n'affiche aucune ambition sportive sur le plan technique puisqu'il reprend les quatre blocs déjà mentionnés pour le Kodiaq Scout. La transmission intégrale fait là aussi partie de la dotation de série.

Skoda Kodiaq SportLine
Skoda Kodiaq SportLine
 

Lire aussi :

 

 

Faites partie de quelque chose de grand