"Ce sont de très bonnes voitures, mais pas autant que la Giulia et le Stelvio"

À l’occasion du salon automobile de Genève, Reid Bigland le boss de la marque italienne a confirmé à nos confrères d’autocar que la Giulietta ainsi que la MiTo ne seront pas renouvelées.

En effet, la Giulietta et la MiTo arrivent en fin de carrière, mais n'auront, hélas, pas de remplaçantes comme le voudrait la tradition. Reid Bigland affirme qu’elles ne sont plus en phase avec la stratégie d’Alfa Romeo qui espère dorénavant commercialiser des voitures capables de se vendre au-delà des frontières européennes.

"Notre objectif est de nous adresser de plus en plus au marché mondial qu’au marché européen. L’Europe rentre toujours dans nos plans mais plus au même niveau que l’Asie et l’Amérique du nord. Dans ces deux régions du monde, le segment des voitures compactes est vraiment très faible", affirme Reid Bigland.

Le boss d’Alfa Romeo poursuit et annonce que la prochaine Alfa Romeo à voir le jour après le Stelvio sera encore un SUV. Ce SUV n’est pas encore au point mais il sera soit plus grand que le Stelvio soit plus petit que ce dernier, la décision se fera en fonction de la tendance et de l’appétence des clients pour un segment de SUV en particulier.

Cependant, la marque ne ferme pas totalement la porte à une nouvelle Giulietta et à une nouvelle MiTo dans les années futures. Par contre, cela se fera après la construction totale de la gamme Alfa Romeo et si, et seulement si, la Giulietta et la MiTo peuvent être capables de séduire les clients au-delà de l’Europe. Autant vous dire que nous ne sommes pas prêts de revoir la Giulietta et la MiTo avant 2020-2022.

Lire aussi:

 

Source: Autocar

Faites partie de quelque chose de grand