Quatre équipementiers automobiles vont devoir payer quelque 155 millions € d’amendes !

C’est une entente internationale, entre six fournisseurs d’’équipements automobiles, que l’Europe a décidé de condamner. Celle-ci concerne les entreprises Mahle Behr en Allemagne (climatisation et systèmes de refroidissement moteur), Calsonic Kansei, Denso, Panasonic et Sanden au Japon (respectivement climatisation, systèmes intégrés/composants électroniques, batteries et climatisation) ainsi que Valeo en France (équipements divers).

Toutes ont participé à une ou plusieurs ententes concernant la fourniture de composants de climatisation et de refroidissement du moteur à des constructeurs sur la zone économique européenne. De quoi ainsi surfacturer des centaines de composants nécessaires aux différents groupes automobiles européens, les entreprises concernées s’étant accordées sur leurs prix de vente. Il faut néanmoins relever que Panasonic et Denso ont accepté de coopérer avec la Commission européenne lors de la mise à jour de cette tricherie. Ils ne seront dès lors pas sanctionnés.

Lire aussi : L'Union Européenne renonce à enquêter sur la vente de la F1

Cette décision de l’exécutif européen s’inscrit dans le cadre d’une série d’enquêtes portant sur des ententes et cartels dans le secteur très lucratif des pièces détachées et des composants destinés au marché automobile. 

Faites partie de quelque chose de grand