Pour 76% des Français, conduire sa voiture est un plaisir.

Qui a dit que les Français détestaient les voitures ? Selon une étude réalisée par Allianz France, près d’un citoyen sur deux dit "adorer" sa voiture. Bien que l’on ait voulu nous faire croire que l’automobile allait disparaître dans les années à venir, le secteur a su changer et s’adapter aux contraintes actuelles. L’histoire d’amour entre les Français et l’automobile a donc de beaux jours devant elle.

Lire aussi :

En décortiquant l’étude sus-citée, on apprend que l’automobile est encore synonyme de liberté de déplacement comme l’affirment 93% des sondés. Mieux encore, conduire son auto est un plaisir pour 76% des personnes interrogées.

Bien que l’auto-partage et le covoiturage se développent à vitesse grand V, ils sont 82% à disposer d’une voiture et 64% d’entre eux conduisent tous les jours. Autant vous dire que nous ne sommes pas prêts de voir l’automobile disparaître du jour au lendemain.

On notera cependant que l’usage de l’automobile et les mœurs évoluent. En effet, 26% des sondés ont déjà proposé un covoiturage et 48% des Français ont déjà conduit un véhicule de location ou de prêt.

Les systèmes d’aide à la conduite ont considérablement évolué lors de cette dernière décennie. Une multitude de constructeurs souhaite développer leurs voitures autonomes ou semi-autonomes (si ce n’est pas déjà fait) dans les deux ou trois prochaines années. Et ils ont raison de le faire car si l’on croit cette étude, 60% des Français pensent que la voiture autonome va énormément se développer et ils sont 66% à penser que la conduite autonome va améliorer considérablement la sécurité sur nos routes.

Lire aussi :

À noter que pour 22% de cette population, la voiture est plus qu’un moyen de transport et est avant tout une passion. De plus, ils sont 16% à voir en la voiture un symbole de réussite sociale. À contrario, 23% des Français pensent et utilisent leur voiture seulement comme un moyen de transport ordinaire, sans vraiment de valeur sentimentale supplémentaire.

 

 

Source: CCFA

Faites partie de quelque chose de grand