Ils sont jeunes et se chamaillent comme des enfants.

Le constructeur Nio est encore jeune et peu connu. Pour les retardataires, commençons donc par retracer succinctement l'histoire de cette start-up chinoise. Également connu sous le nom plus global de NextEV, Nio a présenté il y a quelques mois l'EP9, une supercar électrique à l'origine - selon son géniteur - de quelques records sur circuits. Cette sportive n'est qu'une première étape pour cette firme ambitieuse qui entend commercialiser des voitures autonomes aux États-Unis dès 2020. C'est dans cette optique d'ailleurs que Nio vient de dévoiler l'EVE, un concept de voiture autonome préfigurant l'avenir de la marque.

Lire aussi :

Bien qu'elle n'ait pas fait grand bruit dans l'absolu, l'EVE a tout de même interpellé Nick Sampson, le vice-président R&D de Faraday Future. Selon celui-ci, le concept Nio copie purement et simplement la Faraday Future FF 91, une "tueuse de Tesla" présentée en début d'année. L'homme a donc partagé son étonnement sur Twitter.

 

"L'imitation est la plus grande forme de flatterie, mais les clones sans inspirations font fausse route car nous voulons promouvoir l'unicité", voilà donc en substance ce que déclare Nick Sampson dans ce tweet. Pour y voir plus clair, voici les deux voitures côte à côte, avec à gauche la Nio EVE et à droite la Faraday Future FF91.

Comparaison Nio - Faraday
Comparaison Nio - Faraday
Comparaison Nio - Faraday
Comparaison Nio - Faraday
Nio Eve concept
Faraday Future FF 91

Force est de constater qu'il existe bel et bien un air de famille entre les deux voitures. S'agit-il d'un simple hasard ou d'un plagiat pur et simple ? Pour Nick Sampson, cela ne fait aucun doute : il faut privilégier la seconde option. Et pour vous ?

Lire aussi :

Faites partie de quelque chose de grand