Généraliste ou premium ? Trois ou cinq portes ?

Investir 20 000 € dans une citadine autorise un large spectre de choix. Entre constructeurs généralistes et premium, Motor1 vous aide à y voir clair pour une fourchette de prix que nous avons fixée entre 18 000 € et 22 000 €. Mais à ce niveau tarifaire, de nombreuses autres options peuvent se présenter. Revue de détail.

Au bonheur des généralistes

Elle figure parmi les dernières nouveautés arrivées sur le marché et apporte un peu de fraîcheur. La Citroën C3 s’offre à vous avec ses motorisations et ses finitions haut de gamme. Une C3 PureTech 110 ch Shine S&S coûte 18'700 € lorsque les BlueHDi 100 ch Feel S&S et Shine S&S sont respectivement proposées à 18'300 € et 20'100 €. Elle est encore plus jeune ; la Ford Fiesta de nouvelle génération présente l’avantage d’être disponible en trois ou en cinq portes. C’est la finition haut de gamme – Titanium – qui correspond à notre fourchette tarifaire. Plusieurs motorisations peuvent y être associées (1.0 EcoBoost en 100 ch ou 125 ch, 1.5 TDCi en 85 ch ou 120 ch) pour des prix oscillant entre 19'050 € et 20'950 €.

Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines

Chez Honda, une seule version d’une gamme Jazz de toute manière réduite est envisageable : la 1.3 i-VTEC 102 Exclusive Navi à 19'380 €. Un plus de choix côté Hyundai avec une i20 qui peut être choisie en Coupé (1.4 CRDi 90 Intuitive Plus) pour 18'950 € ou en cinq portes, tant en essence à 19 250 € (1.0 T-GDi 120 Creative) qu’en Diesel à 18 000 € (1.1 CRDi 75 Go ! Navi) ou à 20'400 € (1.4 CRDi 90 Creative). Signalons au passage que la grille tarifaire de la citadine de Kia, la Rio, présente des prix inférieurs à nos critères. La Mazda 2 offre aussi l’alternative entre essence à 19'750 € (1.5 Skyactiv-G 115 Sélection) et Diesel à 20'800 € (1.5 Skyactiv-D 105 Sélection). Restons en Asie avec une Nissan Micra dont l’actuelle génération est toutefois fabriquée en France… À la fois accessible en essence et en Diesel, ses tarifs oscillent entre 18'290 € (0.9 IG-T 90 N-Connecta) et 21'590 € (1.5 dCi 90 Tekna).

Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines

Chez Opel, un large choix autour de la Corsa existe, laquelle a le mérite d’être proposée en trois ou en cinq portes. De la 1.4 90 Innovation BA 3 portes (18'050 €) à la 1.3 CDTI 95 ecoF Innovation S/S 5 portes (21'050 €), il sera difficile de ne pas trouver l’auto qu’il vous faut. Même constat lorsque l’on se penche sur le catalogue de Peugeot. La 208 est elle aussi disponible en trois ou en cinq portes. Les combinaisons de moteurs (essence et Diesel – 1.6 BlueHDi 100 ch seulement), de finitions et donc de carrosseries sont conséquentes pour des tarifs qui varient de 18 250 € (1.2 PureTech 82 ch Allure 5 portes) à 21'300 € (1.2 PureTech 110 ch Féline S&S 5 portes). La grande rivale française de la Peugeot 208, à savoir la Renault Clio, n’est pas en reste, même si cette dernière n’existe évidemment pas en carrosserie trois portes. Qu’importe, elle se rattrape avec l’un de seuls breaks de la catégorie ! Les motorisations TCe 90, TCe 120, dCi 70 et dCi 90 sont accessibles dans notre fourchette tarifaire (de 18'550 € en TCe 90 Intens à 19 550 € en TCe 120 energy Intens). Quant à l’Estae (break), entre la TCe 90 Intens à 19'150 € et la TCe 120 energy Intens à 20'150 € voire la dCi 90 energy Zen 82g à 20'100 €, plusieurs possibilités sont offertes. C’est également au catalogue du constructeur au losange que figure le seul véhicule électrique de notre sélection, la Zoe. Grâce à un bonus de 6 000 €, les Zen "charge rapide" et Intens "charge rapide" reviennent respectivement à 19'300 € et à 20'100 €.

Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines

Autre nouveauté, la Seat Ibiza de nouvelle génération. Si ses tarifs ne sont pas encore connus, jeter un œil à ceux de la précédente permet de s’assurer que plusieurs versions devraient correspondre à notre fourchette. Skoda, à l’instar de Renault, propose sa Fabia tant en cinq portes qu’en break (dénommé Combi). Les tarifs oscillent ici entre 18'310 € (1.2 TSI 110 ch Style Greentec) et 21 350 € (Combi 1.4 TDI 105 FAP Style Greentec). La Yaris de Toyota présente quant à elle une caractéristique singulière, celle d’être proposée en motorisation hybride (HSD 100h Dynamic 5 portes et Design 5 portes à respectivement 19'600 € et 20'400 €). Pour les blocs essence et Diesel plus traditionnels, comptez entre 18'050 € (100 VVT-i Design 5 portes) et 20'400 € (90 D-4D Design 5 portes). Pour conclure avec les généralistes, intéressons-nous à Volkswagen dont deux Polo correspondent à nos critères : les 1.4 TDI 90 BT Confortline 3 portes à 19'280 € et 1.4 TDI 75 BT Confortline 5 portes à 19'230 €.

Des envies de premium ?

Selon les dernières rumeurs, la petite Alfa Romeo, la MiTo, ne serait pas remplacée. Cela n’empêchera sans doute pas les fans de la marque italienne d’envisager de craquer pour elle avec le choix entre trois motorisations, les 0.9 Twin Air 105 Super S&S, 1.4 TB 120 ch Super GPL et 1.3 JTDm 95 ch Super S&S étant affichées à 19'090 € pour la première et à 20'790 € pour les deux dernières.

Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines

La réputation d’Audi ne tient pas seulement à la qualité objective de ses véhicules mais aussi à l’étendue de son offre. Pour preuve, le fait que la marque aux anneaux est le seul des trois constructeurs allemands premium à offrir une citadine à son catalogue, l’A1 en l’occurrence. Aussi bien accessible en trois portes qu’en cinq portes, il faudra en revanche se contenter du bloc d’entrée de gamme – 1.0 TFSI – soit en 82 ch soit en 95 ch pour des tarifs oscillant entre 20'150 € (A1 1.0 TFSI 82 Ambiente) et 21'850 € (A1 Sportback 1.0 TFSI 95 Ambition).

Ce qui est intéressant avec la DS 3, c’est l’éventail offert. Essence 82 ch, 110 ch voire 130 ch (Be Chic S&S) mais aussi Diesel 100 ch (le 120 ch étant hors concours), les prix varient de 18'500 € (PureTech 82 ch So Chic) à 21'400 € (BlueHDi 100 ch So Chic S&S). Il est même possible de se faire plaisir « cheveux au vente » puisque la toute première version de la DS 3 Cabrio est proposée à 20'000 € tout rond (PureTech 82 ch Be Chic) ! C’est bien là l’un des rares cabriolets accessibles à ce tarif-là.

Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines

Et la Fiat 500C direz-vous ? Justement, elle aussi entre dans notre fourchette tarifaire, les 0.9 Twin Air 85 SS S et 0.9 Twin Air 105 SS S Plus étant respectivement affichées à 18'990 € et 21 240 €. En toute logique, la classique 500 (trois portes) répond également à nos critères : les finitions les plus élevées des versions 1.3 Multijet 95 étant proposées à 18'840 € (PF SS S) et 19'840 € (PF SS Club). S’il n’en reste qu’une chez Lancia, c’est l’Ypsilon ! Que cela soit en 0.9 Twin Air 85 Gold S&S à 18'950 € ou en 1.3 Multijet 95 DPF Platinium S&S à 19'590 €, elle présente l’avantage de disposer de cinq portes.

Si BMW ne propose pas de citadine à son catalogue, c’est parce que le groupe allemand laisse le champ libre à sa marque anglaise Mini. Depuis la dernière génération, la petite anglaise est également disponible en carrosserie cinq portes et s’invite ainsi dans notre sélection, qui plus est en plusieurs versions : One 102 à 18'750 €, Cooper 136 à 21'650 € et One D 95 à 20'300 €. Quant à sa traditionnelle variante trois portes, la Cooper 136 vaut 20'750 €, la One D 95 19'400 €. L’allemand Opel ne peut certes pas être considéré comme un constructeur premium mais à l’instar d’un Fiat dont la 500 présente un positionnement spécifique, les Adam et Adam Rocks se démarquent dans le catalogue de la marque à l’éclair. Les Adam 1.0 ECO Turbo 115 Glam S/S et 1.4 Turbo ECO 150 S S/S sont respectivement affichées à 18'400 € et 19'250 € lorsque la gamme de la variante Rocks est en intégralité accessible pour des prix allant de 18'350 € à 20'550 €. Presque hors catégorie par leurs tailles, les Smart Fortwo… Cabriolet et Forfour constituent la dernière possibilité pour qui voudrait opter pour un constructeur premium. La Forfour 90 ch proxy est affichée à 18'100 € quand les Fortwo Cabriolet 71 ch prime et 90 ch proxy valent respectivement 18'475 € et 20'500 €.

De très nombreuses alternatives

En détaillant les tarifs des constructeurs, on s’aperçoit rapidement que de très nombreux modèles peuvent être accessibles autour de 20'000 €. En fonction de vos besoins et de vos usages, peut-être vaudrait-il le coup de considérer certains d’entre eux. Passons-les brièvement en revue constructeur par constructeur. Chez Citroën, les premières versions de la compacte C4 (PureTech 110 ch) sont accessibles, de même qu’un monospace C3 Picasso certes en fin de carrière. Autre possibilité, la C4 Cactus pour la partie haute de sa gamme, tant en essence qu’en Diesel. Enfin, certaines versions des ludospaces Nemo Multispace et Berlingo peuvent être envisagées.

Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines
Guide d'achat citadines

Mais peut-être auriez-vous finalement envie d’un SUV ? Le Dacia Duster s’imposera alors peut-être à vous, soit en essence soit en Diesel. Fiat propose également une large palette de choix pour 20'000 € : du monospace 500L (en essence), au ludospace Doblo en passant par la Tipo dont les trois carrosseries (berline, compacte cinq portes ou break) peuvent être envisagées ! Sans compter que la citadine Punto, nettement moins coûteuse, pourra également valoir le détour (son tarif n’excède pas 17'490 €). Ford n’est pas en reste : crossover EcoBoost, monospace B-Max, ludospace Tourneo Connect et même compacte Focus peuvent être des options à considérer.

Le coréen Hyundai propose le crossover iX20 et la compacte i30 dans notre fourchette tarifaire. Autre choix possible pour qui serait tenté par un SUV, le Jeep Renegade dont les tarifs sont inférieurs à ceux de son cousin, le Fiat 500X. Au catalogue Kia, certaines versions du monospace Venga ou de l’inclassable Soul correspondent aussi aux prix envisagés. Chez Nissan, le monospace Note, le crossover Juke et la compacte Pulsar sont concernés. Au catalogue Opel, c’est vers le monospace Meriva et la compacte Astra qu’il convient de porter son attention.

Du côté des constructeurs français Peugeot et Renault, les propositions jouent peu ou prou sur les mêmes tableaux : crossovers Peugeot 2008 et Renault Captur, ludospaces Peugeot Partner et Renault Kangoo, compactes Peugeot 308 et Renault Megane ; les deux seules réelles différences tenant à la présence du petit ludospace Peugeot Bipper et à celle de la variante break Renault Megane (Estate TCe 100 energy Life à 20 100 €). La marque Seat affiche quant à elle la toute première version de son SUV Ateca (1.0 TSI 115 Référence S&S Ecomotive) à 21'990 €. Skoda pour sa part rend accessible une autre berline, la Rapid. L’inattendu crossover Tivoli du coréen Ssangyong est lui aussi envisageable, de même que, chez Suzuki, le crossover SX4 S-Cross ou le SUV Vitara. Quant à la Golf de Volkswagen, sa version d’entrée de gamme 1.0 TSI 110 BT Trendline 3 portes est affichée à 21'300 €.

À retenir

Généraliste ou premium ? Trois ou cinq portes ? Voilà sans doute les deux premières questions auxquelles il conviendra de répondre avant de restreindre son choix au moment de considérer l’achat d’une citadine dont le prix oscillerait entre 18'000 € et 22'000 euros. Toutefois, à moins d’être fermement déterminé, il pourra également être intéressant de se pencher sur les nombreuses alternatives envisageables tant l’investissement d’une vingtaine de milliers d’euros ouvre des possibilités dès lors que l’on consulte attentivement les tarifs des constructeurs.

Lire aussi:

Faites partie de quelque chose de grand