Ferrari a présenté le fruit du travail effectué sur une magnifique 225E, laquelle avait subi de graves dommages après avoir été dévorée par les flammes.

Mai 1952 : le châssis n°0178 quitte l’usine aux mains du comte Antonio Sterzi, nouveau propriétaire du bolide. Rapidement, il le laisse aux mains du duo Mille Miglia/Nino Rovelli. En juin, la Ferrari 225E triomphe dans la Coppa della Toscana avec Bruno Sterzi, qui gagnera aussi la course de côte Bolzano-Mendola et la Coppa InterEuropa sur le tracé de Monza.

La 225E connaîtra encore plusieurs propriétaires mais finira hélas par être impliquée dans un accident entraînant un incendie important. Le moteur est heureusement sauvé mais, malgré une première tentative de restauration au cours des années 1980, la voiture reste hors d’état de rouler.

Il faudra finalement attendre 2014 pour que Ferrari Classiche place ses experts sur le coup. Le travail - qui aura duré près de deux ans - ne fut guère aisé, car le constructeur italien ne disposait pas des plans intérieurs du véhicule historique.

A Maranello, la solution privilégiée fut de comparer la 225E à d’autres modèles similaires construits à la même époque, l’objectif étant de rendre l’intérieur de l’auto aussi proche de l’original que possible.

Plusieurs dizaines d’années plus tard, le modèle est enfin de retour sur les routes !

Faites partie de quelque chose de grand