Mercedes a visiblement l’intention de renflouer les caisses du constructeur italien de motos.

Aujourd’hui et malgré une hausse de ses ventes de 30% l’an dernier, la marque italienne de moto MV Agusta présente une dette s’élevant à 44,8 millions de dollars. La restructuration de cette dette est en cours et les créanciers de la société disposent à présent de 90 jours pour l’accepter.

Des rumeurs insistantes apparaissent dans la presse italienne et indiquent que la marque à l’étoile pourrait racheter l’entreprise via l’acquisition d’un actionnariat majoritaire. Une solution qui, à coup sûr, délivrerait MV Agusta de ses dettes.

En 2014, Mercedes-Benz avait déjà racheté 25% de MV Agusta. Aujourd’hui, les deux parties seraient bel et bien entrées en négociation afin d’élargir les parts détenues par Mercedes. Le constructeur allemand est visiblement intéressé et désire devenir actionnaire majoritaire, mais est confronté à l’opposition du détenteur de MV Agusta, Giovanni Castiglioni. Le site Motorcyle.com indique que ce dernier pourrait, le cas échant, se tourner vers d’autres investisseurs comme Investindustrial, ancien propriétaire de Ducati.

Pour l’heure, les ventes de MV Agusta continuent d’augmenter et la société espère donc en tirer de nouveaux bénéfices. Dernièrement, 15% seulement du chiffre d’affaires annuel fut investi dans les recherches et le développement. En revanche, MV Agusta a ouvert quatre nouveaux showrooms en Inde depuis janvier 2016.

 

Faites partie de quelque chose de grand