Steve Kalafer a dévoilé son projet de documentaire autour du fameux "dieselgate".

Steve Kalafer, réalisateur de 66 ans trois fois nommé aux Oscars, présente la particularité d’être par ailleurs un concessionnaire Volkswagen. C’est ainsi que lui est naturellement venue l’idée de dénoncer ce qui constitue, selon lui, la manière injuste et impartiale dont a été communiquée la fraude.

Intitulé Backfire : Volkswagen, la fraude du siècle, le documentaire sera basé sur l’histoire vraie de plusieurs concessionnaires et clients du groupe automobile allemand. Kalafer a également l’intention d’interroger d’anciens cadres de Volkswagen ainsi que des chercheurs de l’Université West Virginia, là où l’affaire a commencé.

Concessionnaire Volkswagen depuis 39 ans, Kalafer est le président de Flemington Car & Truck Country, qui compte parmi ses 17 franchises une concession VW à Flemington, dans le New Jersey. Lié de près à Volkswagen, le réalisateur indique que son film sera réalisé du point de vue d’un cinéaste uniquement, et précise qu’il n’apparaîtra pas à l’écran.

Le documentaire pourrait faire l’objet soit d’un long métrage, soit d’une série d’épisodes, avance le fils de Steve, Jonathan Kalafer.

Volkswagen n’a pas manqué d’interroger Kalafer afin de connaître ses intentions, ce à quoi il a répondu qu’il voulait simplement "dire la vérité". L’homme a précisé aux médias que, selon lui, Volkswagen avait à traiter ce dieselgate avec honnête et équité, sans quoi il pourrait purement et simplement provoquer sa perte.

Faites partie de quelque chose de grand