La réflexion nous vient tout droit Hans Holzgartner, chef de produit Bentley.

Même si cela n'a pas fait le tour de la planète auto, c'est une petite révolution qui est en train de se passer au sein même de la marque Bentley. Présente sur tous les continents, la Mulsanne est une berline très haut de gamme qui répond à des exigences bien particulière de la part d'une clientèle Internationale. 

Hans Holzgartner serait en pleine réflexion concernant l'abandon du V8 biturbo de 512 chevaux pour un bloc 100% électrique. D'après lui, le fait de ne pas pouvoir proposer à une clientèle européenne mais surtout chinoise un véhicule totalement non polluant pourrait être très négatif à la marque anglaise. 

2017 Bentley Mulsanne Speed

En effet les mesures environnementales en Europe sont de plus en plus restrictives concernant les véhicules polluants. Le gouvernement chinois pourrait même interdire l'accès à certaines grosses villes à de tels véhicules. Bentley ne souhaite pas se passer d’un tel marché ou sa croissance est de plus en plus importante au fil des années. 

Cependant le chef de produit ne désire pas négliger le plaisir de conduite de ses berlines comme c'est le cas jusqu'à présent. Ils vont donc devoir concevoir un moteur électrique avec du caractère répondant à des exigences assez précises mêlant satisfaction du conducteur tout en ayant une autonomie respectable.

Faites partie de quelque chose de grand