Red Bull Racing estime qu'elle n'a rien à envier à Ferrari alors que les deux structures sont en lutte pour la deuxième place du classement constructeurs.

La structure de Milton Keynes a réduit l'avantage de Ferrari lors du Grand Prix de Grande-Bretagne et est maintenant à six unités seulement au classement.

Red Bull ayant prouvé que son châssis était fort, tout comme son duo de pilotes composé de Max Verstappen et Daniel Ricciardo, le directeur de l'équipe Christian Horner ne voit aucun élément de son package qui soit inférieur à celui de Ferrari à ce jour.

Interrogé sur le domaine dans lequel Red Bull souffrirait d'un manque par rapport à la Scuderia Ferrari, il a déclaré : "Nulle part... Je pense que nous avons une voiture très forte, des pilotes forts, le moteur progresse. Je ne pense pas qu'il y ait quoi que ce soit à craindre."

Horner a grand espoir que les circuits qui arrivent soient bons pour Red Bull. "Évidemment, nous avons quelques uns des circuits les plus [sensibles] à la puissance qui sont passés comme Montréal et Bakou, et bien sûr l'Autriche. Les circuits qui arrivent vont, espérons-le, jouer sur nos forces, donc ça va être une lutte serrée avec eux pour le reste de l'année. Mais je suis sûr qu'ils ont du développement à venir, et deux grands pilotes."

Le développement pour la fin de saison 2016

Horner a aussi clairement indiqué que Red Bull avait suffisamment de ressources pour continuer le développement de sa voiture 2016, en dépit du challenge d'être prêt pour le changement de réglementation de la saison prochaine.

"Nous jonglons avec beaucoup de plats. Nous avons la voiture actuelle, nous avons une voiture d'intérim avec laquelle nous allons effectuer les tests pneumatiques, et nous avons la voiture de l'année prochaine. Mais les ressources sont proprement allouées à tous ces différents challenges."

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand