Infiniti devrait prochainement étoffer sa gamme de sportives, d'après les dires de Roland Krueger, président d'Infiniti en Europe.

Après la révélation de la nouvelle Q60 Coupé, qui embarque un nouveau bloc 3.0 litres V6 bi-turbo de 405 chevaux et 475 Nm de couple, de nouvelles informations viennent ajouter encore un peu de piment chez Infiniti. En effet, après la présentation du label Red Sport il y a quelques mois, censé symboliser les modèles hautes performances de la marque, Roland Krueger a apporté un peu plus de précisions concernant le futur proche de la marque japonaise.

On devrait donc retrouver un nouveau code couleur permettant de distinguer plusieurs offres complémentaires : le badge S bleu symbolisera les modèles hybrides, le badge S argenté représentera les finitions (et non les motorisations) les plus musclées (comme les finitions S line chez Audi ou encore AMG Line chez Mercedes) et enfin le badge S rouge repréentera les modèles hautes performances à l'image des modèles siglés du M chez BMW ou RS chez Audi.

Mais Infiniti ne compte pas forcément s'arrêter là. La marque japonaise souhaiterait bénéficier du savoir-faire des divisions sportives de l'alliance Renault-Nissan que sont Nismo et Renault Sport pour des modèles encore plus véloces. Une politique pas vraiment dans l'ère du temps, alors que le downsizing est roi, et on ne peut que s'en réjouir !

Précisons également que les ventes d'Infiniti en Europe se portent à merveille, impulsées notamment pas la nouvelle Q30. En effet, avec une augmentation des ventes de 177% sur le premier semestre de l'année 2016 (9535 voitures vendues) par rapport à la même période l'année passée, tous les feux sont au vert en Europe pour étoffer la gamme. Même si l'Infiniti Q30 représente deux tiers des ventes sur le Vieux Continent (6438 exemplaires exactement), Infiniti ne devrait pas délaisser le segment des berlines, bien au contraire.

Faites partie de quelque chose de grand