Après treize ans de bons et loyaux services, l'Aston Martin DB9 va faire ses adieux comme l'annonce le constructeur britannique.

Aujourd'hui la communication des marques se fait à travers différents supports et les réseaux sociaux sont de plus en plus privilégiés pour annoncer quelques informations plus ou moins anodines. Dernière en date, Aston Martin qui vient de publier sur son compte Instagram une illustration représentant les neuf dernières Aston Martin DB9 sorties d'usine.

 

Elle sera donc remplacée par la nouvelle Aston Martin DB11 dont les 1.000 premiers exemplaires à sortir de l'usine de Gaydon seront inspectés un par un par Andy Palmer, le PDG de la marque lui même.

À lire aussi : Le PDG d’Aston Martin va vérifier lui-même les voitures à la sortie de l’usine

Pour rappel, l'Aston Martin DB9 développait la bagatelle de 517 chevaux et 610 Nm de couple grâce à son généreux moteur V12 5.9 litres atmosphérique. Quant à sa remplaçante, toujours aussi désirable dans les formes, les ingénieurs ont cédé aux sirènes de la compression mais en gardant toutefois une base sur douze cylindres en V. La DB11 est en effet équipée d'un bloc V12 5.2 litres bi-turbo développant 608 chevaux à 6.500 tr/min et 700 Nm de couple de 1.500 à 5.000 tr/min associé à une boite automatique ZF. Un moteur que l'on retrouve également au sein de la nouvelle Mercedes-AMG S 65 Cabriolet dévoilée au Salon de Detroit au début de l'année, fruit de la nouvelle collaboration entre Aston Martin et le préparateur allemand.

À lire aussi : Aston Martin : une future sportive à moteur central ? 

L'Aston Martin DB9 proposait déjà quelques spécificités intéressantes avec un 0 à 100 km/h abattu en 4,6 secondes et une vitesse de pointe culminant à 295 km/h. La DB11 quant à elle basculera dans une toute autre catégorie avec un 0 à 100 terminé en 3,9 secondes et une vitesse de pointe située autour de 320 km/h mais surtout avec un comportement radicalement différent grâce au travail réalisé au niveau du poids.

Les premières livraisons de la DB11 devraient intervenir d'ici la fin de l'année avec un ticket d'entrée compris aux alentours de 200.000 €.

Faites partie de quelque chose de grand