Le constructeur anglais Keating vient d'annoncer l'arrivée de la Berus, un supercar qui arrive trois ans après la Bolt.

Le constructeur britannique Keating présentera à l'occasion du Salon Top Marque de Monaco en 2017 son nouveau supercar développant la bagatelle de 660 chevaux dans sa version thermique et 407 chevaux pour sa déclinaison électrique. Avec ce look reptilien, la Berus adopte une face avant unique, très épurée, avec des feux finement ciselés placés directement sur les hanches de la voiture venant ainsi homogénéiser un ensemble plus qu'agressif.

À lire aussi : Mercedes-AMG préparerait un hypercar de 1300 chevaux

Sous le capot c'est tout aussi bestial, la Berus sera motorisée par un bloc V8 de 660 chevaux capable d'atteindre les 100 km/h en 2,6 secondes et de plafonner à 370 km/h en vitesse maximale. Une déclinaison hybride devrait également voir le jour et ainsi venir concurrencer Tesla, on évoque une puissance cumulée de 407 chevaux et un couple titanesque de 1.430 Nm.

La Berus est dans la lignée du premier supercar de la marque anglaise, elle devrait être conçue et assemblée à Bolton en collaboration avec l'université de cette même ville dont le fondateur de la marque, Anthony Keating, a été diplômé en 2013 et où la Bolt fut précédemment développée.

Faites partie de quelque chose de grand