Les équipes et dirigeants de la F1 se sont opposés au désir de la FIA d'introduire une protection de cockpit en 2017.

Les écuries F1 et leurs dirigeants se sont entendus sur un report de l’introduction du Halo. On ne verra un tel dispositif arriver en F1 qu'en 2018 au plus tôt.

Après des mois d’essais et de discussions concernant la mise en place de ce système de protection des cockpits, la FIA estimait le système prêt à entrer en action dès la saison prochaine. La Fédération Internationale de l’Automobile a ainsi proposé une présentation détaillée du système aux pilotes lors du Grand Prix de Hongrie pour leur en expliquer les bénéfices, et de nombreuses informations ont également été proposées aux équipes.

Malgré tout, en dépit de l’espoir de Jean Todt de convaincre les membres du Groupe Stratégique de l’adoption du système, le soutien nécessaire à une introduction dès la saison prochaine n’a pas été réuni. Le Groupe Stratégique est composé des six top teams ainsi que de Todt et Ecclestone.

A lire aussi : Il y aurait 47 ch d’écart entre les moteurs F1 de Mercedes et Renault

La FIA, confirmant l’information, a précisé dans un communiqué les raisons de cette décision : "Il a été décidé qu’étant donné le laps de temps relativement court avant le début de la saison 2017, il serait plus prudent d’utiliser le reste de cette année et le début de l’année prochaine pour évaluer plus encore le plein potentiel de toutes les options avant confirmation finale."

"Cela va inclure l’organisation de nombreux tests en piste du système Halo lors des essais libres pendant le reste de cette saison et pendant la première partie de la saison 2017."

"Alors que le Halo est actuellement l’option privilégiée […] le consensus au sein du Groupe Stratégique était qu’une autre année de développement pouvait conduire à une solution encore plus complète."

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand