Grâce à l'ouverture de sa première Gigafactory dans le Nevada, Tesla devrait doubler sa production de batterie d'ici 2020.

Tesla ne manque pas d'ambition et se donne les moyens afin de tenir ses engagements à court terme. Le premier ? Satisfaire la demande de ses nouveaux clients venant de verser un acompte de 1.000 $ quant à la réservation de leur futur Model 3. Pour remédier à cette demande devenant de plus en plus croissante, Tesla vient d'inaugurer sa première Gigafactory, une usine destinée à produire les batteries lithium-ion des prochains modèles de la marque. Même si l'usine n'est opérationnelle qu'à 15%, Elon Musk, le patron de Tesla, a inauguré aujourd'hui son nouveau mastodonte construit à Sparks dans le désert du Nevada. Recouverte de panneaux solaires, cette usine sera opérationnelle à 100% d'ici 2020 et permettra de doubler la production de batteries.

 

Cet immense projet est réalisé en partenariat avec Panasonic et d'autres partenaires ayant tout de même investi cinq milliards de dollars dans cet ambitieux projet. Cette Gigafactory devrait produire autant de batteries en une année que l'ensemble de la production mondiale en 2013. Largement de quoi produire les batteries nécéssaires aux Model S, Model X et futurs Model 3 en attendant l'arrivée prochaine d'un pick-up et d'un camion tous deux électriques.

À lire aussi : Tesla Allterrain Concept : une étude pour le moins réaliste

Travaillant elle-même pour ses propres produits, la marque californienne souhaite avant tout démocratiser ses modèles en minimisant les coûts de fabrication afin de diminuer la facture globale pour sa clientèle. Elon Musk espère un coût inférieur à 100 $ / kWh à l'heure où il se situe plutôt autour de 150 à 200 $ / kWh.

Faites partie de quelque chose de grand