Dévoilé en 2013 à l'occasion du Salon de Tokyo, le Nissan BladeGlider n'était jusqu'alors qu'une étude de style pour le moins loufoque avec des voies avant très étroites et une voie arrière beaucoup plus large. Aujourd'hui, Nissan profite des Jeux Olympiques de Rio afin de présenter pour la première fois une version roulante de son concept. Roulante ne veut bien évidemment pas dire commercialisable, puisque nous sommes encore en compagnie d'un concept, mais il arpentera les rues de Rio à l'occasion des Jeux pour des essais dynamiques afin d'en faire sa promotion.

L'engin est 100% électrique et est motorisé par deux blocs de 130 kW, soit environ 177 chevaux alimentés par une batterie lithium-ion. Le BladeGlider possède quelques statistiques intéressantes avec un 0 à 100 km/h abattu en seulement 5 secondes pour une vitesse maximale annoncée autour de 190 km/h d'après Nissan. Ce prototype est bel et bien équipé pour rouler puisqu'un système de vectorisation est incorporé afin de contrôler le couple envoyé aux roues motrices et ainsi améliorer la motricité et la maniabilité.

À lire aussi : Nissan Juke 2017 : les premières informations

À la fois proche dans l'esthétique mais assez éloigné dans la technique qu'un Polaris Slingshot, le BladeGlider bénéficie de deux rangées afin de loger le conducteur en position centrale avant et deux passagers à l'arrière. Tous sont maintenus avec des harnais quatre points et engoncés dans des sièges en tissu au revêtement en résine, apportant à la fois souplesse et adhérence. Une structure est également disponible pour protéger tous ses occupants.

Peu de chance de voir le BladeGlider sur nos routes pour le moment, mais il fera sans nul doute un crochet par Paris en octobre prochain à l'occasion du Mondial de l'Automobile de Paris.

Faites partie de quelque chose de grand