Quasiment mort-née après une faillite en 2014 et seulement quelques voitures vendues partout dans le monde, la marque Fisher va réapparaître sous le nom de Karma.

C’est grâce à un congloméra chinois qui a repris les brevets de la société que l'ancien modèle Karma va être réintroduit sur le marché américain mais également chinois. Il faut dire que plus rien ni personne n’a été gardé de la société originale hormis la voiture en elle-même. Le nom du véhicule a été repris afin de nommer la société pour ne plus faire apparaitre l’ancien propriétaire.

A lire aussi : Sa Tesla l’emmène jusqu’aux urgences et lui sauve la vie !

La marque Karma Automotive est donc née en ouvrant une usine en Californie afin de developper son futur modèle qui visera une clientèle américaine. Mais la Chine est aussi un marché porteur sur lequel le constructeur automobile désire vendre sa voiture électrique. Une usine est en train de voir le jour à Hangzhou où elle devra produire 50'000 véhicules par an dans le meilleur des cas. C’est une ambition très positive quand on sait que plus de 2000 sociétés désireuses de se lancer dans le secteur de l’automobile électrique sont créées.

Même si certaines améliorations ont été apportées à la voiture, la forme générale reste assez proche de la version précédente. La Revero (le nouveau nom du modèle) devrait faire une place à une voiture de taille inférieur, l’Atlantic, qui devrait garder le nom du concept dévoilé à New York en 2012.

La plus grosse des berlines pourrait être commercialisée très prochainement en Amérique du Nord à un prix supérieur à 100’000$.

Faites partie de quelque chose de grand