Selon Motorsport.com, Red Bull Technology pourrait envisager de fournir la nouvelle batterie qui équipera les monoplaces du championnat 100% électrique à partir de 2018.

Red Bull Technology, filiale de Red Bull aurait ainsi exprimé son intérêt pour la fourniture des nouvelles batteries. La compagnie, basée à Milton Keyes, envisagerait ainsi d'élargir ses horizons en sport automobile, et aurait posé sa candidature pour développer et assembler ces nouveaux éléments d'accumulation de charge, qui devraient atteindre une énergie utilisable de 54 kW/h et une puissance/énergie maximale de 250 kW.

Si elle remportait cet appel d'offre, RBT devrait ainsi fournir la nouvelle batterie à toutes les équipes à partir de 2018. La nouvelle batterie est censée subir des crash-tests en juin 2017 avant qu'une batterie-test ne soit fournie aux équipes en novembre de la même année. Une voiture équipée de cette batterie devra être homologuée par chaque équipe en juin 2018 avant le début des essais collectifs, qui sont prévus pour août 2018.

A lire aussi : "L'instinct du tueur" de Lewis Hamilton fera la différence.

La décision de la FIA concernant cet appel d'offre devait être rendue publique en juin. Mais, selon Motorsport.com, la fédération et ses consultants techniques ont eu besoin d'un délai supplémentaire afin d'étudier une quantité et une qualité des candidatures plus importantes que prévu.

Parmi les candidatures, Williams Advanced Engineering, actuel fournisseur de la batterie, mais également Renault, DS, Mahindra notamment. La décision finale pourrait être rendue publique entre les deux séances de tests de Donington, qui se tiendront respectivement les 23 août et 5 septembre.

A noter que Red Bull compte déjà une présence en Formule E par le biais de ses pilotes Sébastien Buemi et Antonio Felix Da Costa, soutenus personnellement pas la société autrichienne.

Une décision sur le résultat de l'appel d'offres pourrait être formalisée entre les deux tests de Donington Park, qui débutent respectivement le 23 août et le 5 septembre.

Une décision cruciale pour la Formule E

"Contrôler cette quantité de batteries de façon approfondie est très délicat à ce stade", a déclaré une source proche du dossier à Motorsport.com. "Pour évaluer toutes les compagnies, il faut aller leur rendre visite et comprendre ce qu'elles ont fait dans le moindre détail, ce qu'elles feront, qu'elles nous montrent à quel point elles sont proches du résultat espéré. Il faut faire un choix très tôt parce que les échéances sont très proches."

Toujours d'après Motorsport.com, les équipes s'inquiètent de ne pas avoir été impliquées plus directement dans les discussions concernant les exigences pour les batteries de la saison 5. La Formule E avait connu des difficultés avec son fournisseur initial, avant le lancement du championnat en 2014, lorsque Williams Advanced Engineering a effectivement sauvé la mise.

"Les exigences en termes de crash-test et toutes les exigences sécuritaires sont bien plus importantes qu'avec une monocoque", a ajouté cette source. "Structurellement, ce n'est pas optimal, donc les détails précis de la forme doivent être pris en considération de façon très précautionneuse. Nous [les équipes] devrions avoir davantage notre mot à dire dans cette décision, aux côtés des consultants qui sont utilisés pour tout passer en revue."

"Nous sommes nombreux à penser que ce sera pareil que lors de la première saison : la batterie sera le facteur limitant. Vous vous rappelez tous les problèmes qu'il y avait eu avec le fournisseur d'origine. Ça pourrait être pareil malgré la qualité des choix disponibles cette fois. C'est très dur de passer au niveau supérieur."

"Il faut dire que Williams serait une valeur sûre, ils ont de l'expérience et ils ont fait du très bon travail dans des circonstances très délicates. Mais il y a eu des inquiétudes quant à leur implication avec Jaguar, donc il y a beaucoup de choses dont il faut discuter, et nous manquons de temps."

Une position d'outsider

Mais Red Bull Technology ne part pas favori pour la fourniture de la batterie, à cause d'un conflit potentiel entre les rôles de fournisseur et de sponsor.

"Red Bull est une surprise, mais ce que ça montre, c'est que la Formule E attire de très grands noms", a ajouté notre source. "Ils feraient du bon travail, j'en suis sûr, mais je doute que les équipes soient complètement à l'aise avec ça parce que cela limite les accords commerciaux potentiels pour nous à l'avenir, surtout en termes de partenariat avec d'autres marques de boissons énergisantes." 

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand