Après deux ans de restauration, le prototype 767b est prêt pour la Rolex Monterey Motorsports Reunion. Même si son palmarès n'égale pas celui de sa glorieuse descendante, la 787B (victorieuse des 24 Heures du Mans 1991), la 767B est une voiture de course très importante pour Mazda Motorsports, car elle a ouvert la voie à plusieurs autres véhicules prestigieux. 

En 1989, la 767B-002 a disputé les 24 Heures du Mans, et a terminé 2è de la classe IMSA GTP, et 9ème au général. Aujourd'hui, après deux ans de restauration, la voiture est de retour en mode "prête à courir", et sera en action à l'occasion de la Rolex Monterey Motorsports Reunion (du 19 au 21 août), sur le Mazda Raceway de Laguna Seca.

A lire aussi - Pas de DRS ou de push-to-pass en WTCC

Partie intégrante de la collection de Mazda North Americain Operations (MNAO), ce prototype est animé par un moteur quadri-rotor développant 630 chevaux (470 kW). Mazda indique que le moteur "développe autant de puissance et de couple qu'il ne le faisait lors de sa période d'activité en compétition", et la voiture a été entièrement mise à nu avant d'être remontée pièce par pièce. En d'autres termes, elle devrait être comme neuve, grâce à l'expertise des gens de chez Downing/Atlanta, supervisés durant la restauration par Jim Downing et Rick Engman.

La 767B-002 a couru pour la première fois aux 1000 km de Fuji en avril 1989, décrochant la victoire dans la classe IMSA GTP avec l'équipage Yojiro Terada / Takashi Yorino / Yoshimi Katayama. Sa dernière sortie en course date de mars 1990, lors des 500 km de Fuji, avec une nouvelle victoire en classe IMSA GTP, et une 9ème place au général avec le même trio japonais.

On précisera que la 767B qui s'apprête à prendre la piste à Laguna Seca ce weekend n'est pas la même que celle accidentée il y a quelques mois lors du Festival of Speed de Goodwood. Cette dernière était précisément le châssis 001, ayant remporté la classe IMSA GTP lors des 24 Heures du Mans 1989.

 

Source: Mazda

Faites partie de quelque chose de grand