Avec une demande qui est de plus en plus forte et un panel de voitures qui d’agrandit au fil des ans, le marché du véhicule électrique est en pleine croissance. Et d’après une étude réalisée par l'Avere-France, l'association nationale pour le développement de la mobilité électrique, la France est devenue leader du marché européen du véhicule électrique pour le 1er semestre 2016. Pour cette période, 50’000 véhicules 100% électriques ont été immatriculés en Europe avec 15’085 unités pour la France. Notre pays passe devant le leader depuis plusieurs années, la Norvège, qui, cette année, a immatriculé seulement 12’216 voitures.

Le pays nordique a subi une baisse de plus de 12% car les ventes se sont déplacées sur les véhicules hybrides rechargeables. En effet, cette année, les immatriculations concernant ce type de motorisation ont atteint 10’337 unités alors que l’année passée, elles étaient d’environ 3000. Pour le marché français, on compte seulement 3797 nouveaux véhicules hybrides enregistrés pour le premier semestre 2016. 

Voir : Mercedes-Benz : une surprise 100% électrique en prévision ?

Cependant notre taux d’équipement pour les véhicules verts est de seulement 1,1% en France contre 13% en Norvège. Le marché français est par conséquent encore à équiper avec des véhicules qui devraient être de plus en plus performants et gagner en autonomie dans les années à venir. 

Les favorites du marché européen, dont 75% des immatriculations sont faites par la Norvège, la France et l'Allemagne, restent la Renault Zoé avec 11’790 immatriculations, la Nissan Leaf comptabilisant 11’117 ventes, puis le berline de luxe Tesla dépassant les 6000 unités. En dessous de la barre des 4000 ventes nous retrouvons la Volkswagen e-Golf, la BMW i3, le Renault Kangoo ZE et la Mercedes Classe B.

Sources : AVERE - EAFO - Chiffres des Ventes au premier semestre 2016

Faites partie de quelque chose de grand