Cela fait un moment que l'on n'a pas entendu parler du futur SUV Lamborghini, mais aujourd'hui Stefano Domenicali, Directeur Général de la marque de Sant'Agata Bolognese, a décidé de nous donner quelques détails. Il sera commercialisé à un tarif débutant aux alentours de 175'000 euros, et ambitionne un volume d'au moins 3500 exemplaires par an. Ce futur SUV a un rôle crucial, car il participerait au doublement des ventes de la firme italienne, pour atteindre les 7000 unités d'ici 2019, comparé aux 3245 modèles vendus l'an dernier.

Selon Domenicali, le futur SUV va véritablement changer la donne pour Lamborghini, et la politique de la marque sera agressive afin d'atteindre les objectifs prévus. Aux Etats-Unis notamment, mais également dans d'autres pays, le futur descendant du Lamborghini LM002 profite d'un grand engouement, et bénéficiera d'un réseau de distribution qui s'étoffera, pour atteindre jusqu'à 160 points de vente (contre 132 aujourd'hui).

A lire aussi : Monterey Car Week : La Lamborghini Centenario Roadster présentée pour la première fois

Préfiguré par le concept Urus dévoilé en 2012, le futur SUV italien sera commercialisé en 2018, et deviendra à cette occasion le plus rapide et le plus puissant des SUV jamais produits, selon les propos de Maurizio Reggiani, le directeur R&D de Lamborghini. Il sera en effet animé par un V8 biturbo de 4,0 litres de cylindrée, emprunté à Audi mais dont la puissance sera radicalement boostée pour les besoins de Lamborghini.

Bien que ses caractéristiques ne soient pas encore connues, Reggiani a affirmé que le futur SUV de la marque sera encore plus efficace que le Bentley Bentayga, qui offre déjà la bagatelle de 600 chevaux et 900 Nm de couple. Il est encore trop tôt pour parler de performances, mais il y a fort à parier que le 0 à 100 km/h soit abattu en moins de 4 secondes, sachant que le Bentayga l'effectue actuellement en 4,1 secondes. La vitesse de pointe pourrait également dépasser celle du SUV britannique, qui affiche une vitesse maximale de 301 km/h.

Alors que le concept Lamborghini Asterion avec sa motorisation hybride ne devrait pas voir le jour pour l'instant, Reuters affirme qu'une version plug-in hybride du futur Urus de série devrait être commercialisé autour de 2020. Un modèle tout-électrique serait également prévu, mais n'est pas une priorité pour la firme italienne pour l'instant. Plus intéressant, Domenicali a ajouté que le futur SUV possède les capacités pour servir de base à un véhicule autonome, en précisant qu'un tel modèle ne devrait pas avoir un impact négatif sur l'image de marque de Lamborghini.

Source : Reuters.com

Faites partie de quelque chose de grand