Porsche a opéré récemment au -léger- restylage de sa 911, mais il n'a pour le moment pas bénéficié à toutes ses déclinaisons et notamment à la nouvelle version Targa GTS, une variante plutôt spécifique qui demande certainement un peu plus de travail de fond. Ces photos espion, enregistrées en Espagne, laissent présager la fin du développement de ce modèle qui devrait être présenté à la rentrée dans sa version définitive, bien que l'absence de camouflage ne laisse plus vraiment place aux extrapolations. En effet, la voiture a été surprise totalement à découvert avec comme seul revêtement cette épaisse poussière dû au sol et à l'aridité permanente du climat espagnol de ces dernières semaines.

Lire : La Porsche Cayman GT4 par Manthey-Racing

On peut alors s'adonner au joie du jeu des sept différences avec le modèle Targa 4S par exemple, on observe l'arrivée d'un nouveau bouclier avant plus agressif et surtout plus aéré, une petite révision au niveau du diffuseur à l'arrière, et une barre de toit noire si caractéristique de la version Targa en lieu et place de la couleur aluminium habituelle. L'ensemble est loin d'être extravagant par rapport à une 911 classique, mais nul doute que la version définitive de la Targa GTS risque d'être bien plus spectaculaire que ce simple prototype.

Porsche 911 GTS Targa facelift spy shots
Porsche 911 GTS Targa facelift spy shots
Porsche 911 GTS Targa facelift spy shots

Sous le capot, nous allons bien entendu retrouver le flat-6 3.0 litres bi-turbo avec une puissance portée à 450 chevaux d'après les premières estimations afin de marquer sa différence avec la Targa 4S et ses 420 chevaux. Les clients auront vraisemblablement le choix entre une boite mécanique ou une boite automatique à double embrayage PDK, le tout, associé à une transmission intégrale ou aux seules roues arrière.

La Porsche 911 Targa GTS ne semble pas être le plus gros chantier de la firme de Stuttgart en ce moment, puisque les ingénieurs travaillent également sur la mise à jour de la 911 GT3 -avec pourquoi pas l'arrivée d'une boite mécanique comme la 911 R-  et la prochaine Porsche 911 GT2 qui s'affûte de temps à autre sur la piste du Nürburgring.

Faites partie de quelque chose de grand