La marque de voiture suédoise Volvo vient de s’associer à un équipementier afin de lancer un chantier pharaonique. En effet le constructeur et Autoliv, leader mondial des systèmes de sécurité automobiles, viennent de créer une société commune qui a pour ambition de concevoir un logiciel de conduite autonome. Et ce dès 2017 !

Mais si plusieurs millions d'euros ont été investis, et qu'à terme, plus de 600 personnes plancheront sur le projet en Suède, c'est bien pour en faire le logiciel le plus performant de tous. Car quand Volvo se donne un challenge, la marque arrive toujours à son but. 

Voir: Volvo et Uber - Le partenariat est validé

Le constructeur a annoncé qu’en 2020, plus personne ne sera tué à bord d’une voiture de la marque. Et quand on voit les résultats des crash-tests de la dernière version du XC90 et de sa V40, cela à l’air bien parti pour être un succès. Car le SUV écrase la concurrence avec 5 étoiles et 97% de réussite pour la protection des adultes à bord, 87% pour les enfants et 72% pour les piétons.

A long terme, l’éventualité de vendre se système à d’autres constructeurs est probable. Son principale concurrent sur le marché est la marque californienne Tesla qui mise également sur cette technologie autonome comme argument de vente. Cependant, il semblerait que le système de conduite semi-autonome de l’américain ne soit pas encore totalement au point quand on voit les nombreux accidents qui ont été causés par celui-ci. Les enquêtes suivent leur cours.

 

Faites partie de quelque chose de grand