Coup dur pour les blocs-moteurs diesel. Renault, le premier constructeur français, serait en pleine réflexion en vue de stopper la production et la commercialisation de ce type de moteurs à l’horizon 2020. Officiellement ce ne serait pas tant lié au "DieselGate" (Affaire Volkswagen) qu'aux normes qui se durcissent toujours plus et contraignent les constructeurs à dépenser beaucoup d’argent en recherche et développement. Une décision qui pourrait également venir à la suite de la commission Royal qui a pointé du doigt des soucis sur le Captur dCi 110 ch. De plus la marque a débuté des rappels sur ce même modèle pour une anomalie du système antipollution.

Voir: Véhicules électriques - La France passe devant la Norvège

Est-ce un phénomène de mode ou bien une prise de conscience de la part de la population que cette motorisation pourrait s'avérer bien plus polluante qu’annoncée ? Une chose est sûre, c'est que les ventes de diesel sont décevantes, voire même en chute libre depuis plusieurs années. Le nombre de ventes des voitures neuves diesel est passé de 72 % de part de marché en 2013 à 57% en 2015.

Les blocs-moteurs essence sont aussi bien plus performants qu’auparavant avec des consommations à la baisse même pour les modèles plus importants comme les petits crossovers ou SUV. Soulignons enfin que quasiment toutes les motorisations hybrides sont conçues avec un moteur essence. De quoi jouer une fois de plus contre le diesel.

Faites partie de quelque chose de grand