Alors que le festival Goodwood Revival ouvre ses portes pour le week-end dans le sud de l'Angleterre, Caterham a décidé de revisiter son passé, ses origines, en dévoilant la Seven Sprint. Ou comment rendre un modèle néo-rétro... encore un peu plus rétro ! Retour donc 60 ans en arrière avec cette série spéciale qui ne manquera pas de plaire aux puristes.

Basée sur la "petite" Caterham 165 (nommée 160 outre-Manche), cette Seven Sprint se démarque au premier coup d'oeil par ses garde-boue qui ne font non plus seulement le contour des roues avant, en suivant leur direction, mais adoptent le look vintage des premières Seven en partant du cockpit pour recouvrir partiellement les roues. Patrick McGoohan, alias Le Prisonnier, aurait adoré ! Le constructeur anglais a également retravaillé les logos de la marque, au style désuet, remplacé les feux arrière par des lumières rondes individuelles, adopté une calandre grillagée, installé un volant en bois et une planche de bord imitation bois, teinté les jantes en Crème...

Caterham Seven Sprint
Caterham Seven Sprint

Et à propos de couleur, sachez que cette Caterham Seven Sprint proposera la palette des Lotus Seven de 1966/67 aux noms évocateurs tel que le blanc "Cream", le jaune "Mellow Yellow", en passant par le rouge "Regency Red", le vert "Camberwick Green", le fameux vert "British Racing Green" et le bleu "Misty Blue".

Sous le capot on retrouve le 3 cylindres turbo d’origine Suzuki (698 cm3) développant 80 chevaux.

Caterham Seven Sprint

Célébrant avec un peu d'avance sur 2017 les 60 ans de la marque, cette Caterham Seven Sprint ne sera produite qu'à 60 exemplaires facturés 27’995£, l’équivalent d’un peu plus de 33.000 euros.

Faites partie de quelque chose de grand