Volvo avait annoncé en 2014 son projet Drive Me, qui a pour ambition de tester un véhicule autonome directement auprès du public. Le projet a bien avancé car le constructeur suédois va sélectionner prochainement plusieurs familles qui auront la chance d’avoir à leur disposition un XC90 équipé du logiciel permettant une conduite autonome.

Cela représente pas moins de 100 véhicules qui sillonneront la ville de Gothenburg (Suède), afin de permettre aux ingénieurs de recueillir des informations et ainsi améliorer le système de conduite autonome. Car le principe de ce test est de faire évoluer le véhicule en fonction des retours, mais également des attentes des conducteurs.

Voir: La Volvo V90 Cross Country avance encore masquée

Erik Coelingh, responsable technique de la sécurité active chez Volvo explique : "le lancement du projet Drive Me est une étape importante dans le processus de développement de la conduite autonome Volvo. Les clients ont un point de vue très différent de celui des ingénieurs chargés de cette technologie. Nous allons étudier la manière dont ils utilisent ces XC90 pour optimiser l'avancée avant son lancement à grande échelle".

 

Après son lancement début 2017, le projet devrait prendre de l’ampleur en s'installant dans d’autres pays afin d’étudier différents types de familles. Londres pourrait intégrer le projet, ainsi que plusieurs villes chinoises par la suite.

Source Motorauthority.com

Faites partie de quelque chose de grand