Elle est la championne toutes catégories des ventes chez Kia : la Rio. Et la citadine de segment B compte bien rester sur la plus haute marche en s’offrant une nouvelle et 4ème génération pour le Mondial de Paris 2016 !

Mais sans à avoir à attendre jusque là pour la découvrir, cette nouvelle Kia Rio s’est présentée au courant de l’été en photo, et nous avons pu l’approcher en première mondiale à l’occasion d’un événement organisé au siège européen de la marque, à Francfort en Allemagne.

C’est d’ailleurs dans le studio de design de Kia situé à Francfort que cette nouvelle Rio a été pensée et dessinée, en collaboration avec le bureau de style californien de la marque, afin de plaire au plus grand nombre. Et force est de constater, une fois le rideau levé, que ça fonctionne ! Sans être la plus originale, la Kia Rio joue la carte du consensus avec une bouille à la fois sympathique et plus agressive qu’auparavant, avec ses feux tendus. Elle reprend la patte de la marque avec le fameux "Tiger Nose" (museau de tigre), nom donné à la forme de la calandre. On notera la nouvelle signature lumineuse à LED à l’avant , en "U". Des LED que l’on retrouve dans les feux arrière, en forme de flèches selon le constructeur. On dirait plutôt les griffures du Lion de Peugeot...

2017 Kia Rio reveal in Frankfurt
2017 Kia Rio reveal in Frankfurt

Montée en gamme

A pleine plus longue, à peine plus basse et avec un empattement un peu plus long, cette Kia Rio continue d’offrir une très bonne habitabilité, l’un de ses points forts face aux Renault Clio et autres Peugeot 208. Que ce soit au niveau de la garde toit comme aux genoux, même pour une personne d’1,80 m, il y a largement la place. Quant au coffre, il offre 325 litres de volume de chargement : c’est 26 de plus que sur la Rio précédente, et surtout bien au-dessus d’une Clio par exemple, qui reste à 295 litres.

2017 Kia Rio reveal in Frankfurt

L'attention portée à intérieur n’est pas en reste. Présentées dans des finitions haut de gamme, les deux Kia Rio affichées lors de cette première mondiale offrent un équipement au top : écran tactile de 7 pouces, connectivité Apple Play et Android Auto, sièges et volant chauffants, des prises USB à l’avant et même une à l’arrière, un toit ouvrant occultante, six airbags, des points d’ancrage pour siège enfant… Un équipement complet dans les finitions supérieures qui se conjugue à une présentation intérieure sobre, manquant peut-être un peu de fantaisie, mais de bonne qualité, avec de bons assemblages.

Motorisations frugales, sécurité accrue

Reste maintenant à s’intéresser à l’aspect mécanique de cette Kia Rio de 4ème génération. Reposant sur une plateforme dérivée de celle de sa cousine Hyundai i20, la coréenne sera proposée en 6 niveaux de puissance, essence et diesel. A commencer par le tout dernier 3 cylindres T-GDi de 1 litre de cylindrée, en essence, qui développe au choix 100 ou 120 chevaux. Un bloc 1.2 MPi et un autre 1.4 MPi complètent l’offre, respectivement de 87 et 100 ch. En diesel, on pourra compter sur un 4 cylindres 1.4 litres développant 70 ou 90 chevaux.

Lire : Kia Rio GT - Un premier rendu pour le moins réaliste

Zoom enfin sur la sécurité de cette nouvelle Kia Rio puisque là aussi le constructeur coréen a souhaité enfoncer la concurrence. Reposant sur une nouvelle plateforme en acier rigide, la Rio embarque pour la première fois sur le segment un freinage d’urgence autonome avec détection des piétons. L’alerte au franchissement de ligne est également de la partie.

La Kia Rio fera ses premiers pas en public à l’occasion du Mondial de Paris 2016, dès le 1er octobre. Pour connaître ses tarifs et la voir débarquer sur nos routes, il faudra attendre début 2017 !

Faites partie de quelque chose de grand