Nico Rosberg (Mercedes) a remporté son huitième succès de la saison, son troisième d'affilée dans les rues de Singapour, après avoir dû faire face à l'impressionnante remontée de la Red Bull de Daniel Ricciardo dans les derniers tours. Il reprend la première place du championnat à son équipier Lewis Hamilton, 3e ce week-end.

Le pilote allemand a décidément le vent en poupe. Après s'être imposé à Spa puis à Monza, ce dernier a en effet remporté le Grand Prix de Singapour après s'être élancé de la pole position.

Rosberg avait conservé l'avantage de sa pole au départ pour devancer Ricciardo, qui s'était élancé à ses côtés sur la première ligne, et Lewis Hamilton, troisième des qualifications. Les trois hommes devançaient la Ferrari de Kimi Räikkönen lors des premiers tours, après une neutralisation suite à un accrochage au premier tour entre la Toro Rosso de Carlos Sainz et la Force India de Nico Hülkenberg.

Voir : F1 : Nico Rosberg s'offre la pole à Singapour

Rosberg dominait ses adversaires, comptant six et dix secondes d'avance respectivement sur Ricciardo et Hamilton. Ce dernier avait du mal à suivre le rythme, se faisant même dépasser par la Ferrari de Räikkönen au 33e tour.

A 20 tours de l'arrivée, Hamilton choisissait de jouer sa dernière chance de podium en optant pour un troisième arrêt afin de chausser des pneus supertendres. Räikkönen s'empressait de faire de même pour conserver sa troisième place, mais le Finlandais reprenait la piste derrière le Britannique.

Au vu des chronos des deux pilotes, Red Bull décidait de faire rentrer Ricciardo une dernière fois pour chausser des pneus supertendres également, alors que Mercedes décidait de laisser le leader Nico Rosberg en piste, ce dernier finissant la course avec les pneus durs chaussés au 33e tour, sur les 61 à couvrir.

Un final haletant

Le pari semblait gagnant pour Red Bull et Daniel Ricciardo, qui fondait alors littéralement sur Rosberg, reprenant trois secondes au tour au pilote allemand ! A huit tours de la fin, l'Australien ne comptait plus que 12 secondes de retard, et semblait en mesure de recoller très vite à la Mercedes. Mais la Red Bull ne pouvait maintenir son rythme : Ricciardo revenait, mais moins vite sur l'homme de tête.

Finalement, Rosberg maintenait sa première place jusqu'à l'arrivée pour remporter une nouvelle victoire avec moins d'une demi-seconde d'avance sur Ricciardo, alors que Lewis Hamilton complétait le podium. Les deux Ferrari de Räikkönen et Vettel venaient ensuite, devant la Red Bull de Max Verstappen, 6e après avoir raté son départ.

Avec ce succès, Nico Rosberg reprend la tête du championnat à Lewis Hamilton pour huit points, alors qu'il reste six épreuves à disputer. Prochain rendez-vous : le Grand Prix de Malaisie, le 2 octobre.

Faites partie de quelque chose de grand