Nous avons déjà eu l'opportunité de la surprendre à plusieurs reprises à l'occasion de quelques sorties, la future Audi RS 5 refait surface avec un camouflage de plus en plus léger. En effet, même si sa robe reste encore totalement cachée, on remarque que la face avant est maintenant plus distincte. Sans surprise, on retrouve donc les principaux codes esthétiques signés Rennsport avec cette calandre sur fond noir et ces deux entrées d'air béantes. La version Coupé est prévue pour l'année prochaine, sûrement à l'occasion du Salon de Genève ou, au plus tard à Francfort, et les premières estimations lui octroient une puissance d'environ 450 chevaux.

À lire : Essai Audi A5 et S5 : Réforme n’est pas révolution

Esthétiquement, pas de grosse surprise puisque la version signée RS reprendra tous les éléments propres aux modèles de la gamme RS. On retrouvera donc un nouveau bouclier avant plus affirmé, de nouvelles jupes latérales, un bouclier arrière retravaillé, et complété d'un large diffuseur qui englobera deux énormes sorties d'échappement, distillant une sonorité rauque et métallique à l'image de l'Audi RS 3 ou de la dernière TT RS. L'ensemble sera étayé par des jantes de 20 pouces à cinq branches recouvrant un système de freinage puissant, avec, en option, la possibilité d'opter pour un système en carbone céramique.

Même si nous ne disposons pas d'images de l'intérieur, Audi reprendra très certainement la majorité des matériaux existants déjà en y intégrant bien entendu son lot d'Alcantara et de cuir sur de nouveaux sièges sport. On y retrouvera le traditionnel volant à méplat avec de l'Alcantara sur les deux extrémités de la jante, et quelques badges RS disséminés un peu partout dans l'habitacle.

Audi RS5 Spy Photos
Audi RS5 Spy Photos
Audi RS5 Spy Photos

Sous le capot, exit le V8 de l'ancienne RS 5 vraisemblablement, place à un bloc V6 bi-turbo selon les premières rumeurs. Il s'agirait ni plus ni moins du moteur V6 3.0 litres TFSI de l'Audi S5 actuelle, qui, pour rappel, développe 354 chevaux. Les premiers bruits de couloir font état de l'intégration d'un second turbo pour parvenir à une puissance de 450 chevaux. D'autres annoncent l'arrivée d'un compresseur électrique, comme sur le récent SQ7.

En plus de ces nouvelles technologies, l'Audi RS 5 va certainement perdre un peu de poids grâce à sa nouvelle plateforme MLB Evo qui a notamment permis à la nouvelle Audi A5 de gagner plus de 60 kilos par rapport à la précédente génération. Ajoutez à cela l'utilisation massive de fibre de carbone pour la future RS 5, et vous obtiendrez une voiture à la fois plus puissante et plus légère que l'ancien modèle.

Rendez-vous donc l'année prochaine pour découvrir le nouveau coupé sportif aux anneaux !

Faites partie de quelque chose de grand