Après un week-end solide sur le Nürburgring (une victoire, une troisième place), Marco Wittmann semble bien parti pour décrocher un deuxième titre en DTM après celui décroché en 2014. Mais la concurrence n'a pas baissé les bras, alors qu'il reste deux meetings à disputer.

Avant le Nürburgring, l'avance de Wittmann se portait déjà à 20 points sur son plus proche rival, le pilote Mercedes Robert Wickens. Mais, après un week-end catastrophique de ce dernier dans l'Eifel (2e et 13e), le pilote BMW compte désormais 33 points d'avance au championnat.

Voir : Ekström fera l'impasse sur la finale du DTM pour se concentrer sur le rallycross

En deuxième position, c'est désormais le pilote Audi Edoardo Mortara qui s'apprête à sonner la charge lors de la dernière ligne droite du championnat. Le pilote italien a manqué de gros points à des moments clés de la saison, mais ses trois victoires (il est le seul à avoir aligné autant de succès, hormis Wittmann), lui permettent de demeurer en position de jouer le titre, même si la tâche s'annonce ardue alors qu'il ne reste que deux week-ends de course à disputer : le Hungaroring ce week-end, puis la finale à Hockenheim à la mi-octobre.

"Avec les packages des voitures si proches [en DTM], celui qui remportera le championnat constructeurs sera le plus régulier", commente Jens Marquardt, le directeur de la compétition chez BMW. "Nous avons fait du bon travail jusqu'ici, et c'est pourquoi nous occupons la tête des classements. La chose la plus importante maintenant est de garder notre concentration et de convertir cela en bons résultats lors des deux derniers week-ends de course."

"Il y a deux ans, j'avais un peu souffert avec la voiture", rappelle Mortara."Mais depuis, ma confiance en la voiture a grandi, et les choses se passent vraiment bien en ce moment. Nous avons besoin d'un autre bon week-end pour réduire l'écart avec Marco Wittmann. Mes chances de titre sont intactes et nous allons nous battre jusqu'à la fin."

Source: Motorsport.com

Faites partie de quelque chose de grand