Ce qui différencie l’A4 Allroad d’une A4 Avant, c’est principalement sa garde au sol rehaussée de 34 mm, ainsi qu’un look nettement plus viril, grâce à des roues plus larges, des sabots de protection et un gabarit un rien supérieur. De quoi permettre au modèle de faire aussi bien que ses cousins SUV, d’autant que qui dit Allroad, dit forcément Quattro et donc transmission intégrale. Plus basse et plus légère, l’A4 Allroad est par contre plus frugale qu’un 4×4 conventionnel. Bref, le compromis parfait !

Haut de gamme

En France comme en Belgique, les modèles Allroad s’écoulent au compte-gouttes. Seule la Suisse parvient à tirer son épingle du jeu. Du coup, quitte à vendre peu, autant vendre cher. Audi a donc placé ce nouveau modèle très haut parmi les différentes déclinaisons que compte la gamme A4 : transmission intégrale Quattro, boîte robotisée ou encore motorisations généreuses. Motor1 a retenu l’excellent V6 3 litres TDI de 218 ch (également disponible en 272 ch), à la fois puissant et sobre, et qui, en sus, vous gratifie d’un chant très agréable. Mû de la sorte, le modèle abat le 0 à 100 km/h en seulement 6,6 secondes. Du côté de la consommation, cela donne un bon 6,5 l/100 km tandis que les émissions de CO2 sont cantonnées à seulement 137 gr/km. Ce V6 est couplé par défaut à l’excellente boîte automatique S-Tronic, un accessoire qui frôle la perfection et qui concoure à un plaisir de conduite exceptionnel.

2017 Audi A4 Allroad Quattro
2017 Audi A4 Allroad Quattro

On juge forcément la polyvalence d’une A4 Allroad en dehors du bitume, sinon une « simple » A4 Avant suffit. Dépourvue de différentiel blocable, sa garde au sol généreuse et sa transmission Quattro lui permettent tout de même de s’en sortir plus qu’honorablement en off-road. Elle est donc tout à fait à même d’affronter la boue ou la neige avec une facilité et un niveau de sécurité au top. En outre, la transmission intégrale assure aussi une grand rigueur sur route, le modèle enfilant les courbes avec une facilité et une maîtrise déconcertante, et ce même sous une pluie battante. Notre exemplaire était doté de la suspension adaptative (optionnelle) qui assure un filtrage optimal, même sur des pavés ou sur une chaussée défoncée. Ajoutez à cela une sellerie très confortable et une insonorisation qui ne souffre d’aucun reproche et vous obtenez l’un des meilleurs breaks du moment.

Référence high-tech

Depuis deux décennies, Audi se place au sommet en matière d’habitacle. Finition, choix des matériaux, contenu technologique embarqué, de l’A1 à l’A8, on frôle la perfection. La nouvelle A4 se devait de suivre la tendance. Le Virtual Cockpit optionnel saute immédiatement aux yeux. Ce grand écran placé derrière le volant, en lieu et place des compteurs traditionnels, est paramétrable à l’envi et permet, à peu de choses près, de se passer de la console centrale. Il est aussi possible d’équiper l’A4 Allroad d’un routeur wifi, qui permet de connecter jusqu’à huit appareils mobiles, tandis que votre smartphone, à condition d’être compatible, pourra être rechargé par induction. L’écran central, qui dispose d’une résolution généreuse, est pour sa part perché au sommet du tableau de bord, avec une légère inclinaison en faveur du conducteur. Enfin, le système d’infodivertissement embarqué (MMI) se manœuvre très aisément par l’intermédiaire d’une grande molette tactile, qui permet de reproduire, à l’aide d’un doigt, les lettres de l’alphabet plutôt que de les sélectionner une à une dans un tableau.

 

2017 Audi A4 Allroad Quattro
2017 Audi A4 Allroad Quattro
2017 Audi A4 Allroad Quattro

Chic et... cher

La nouvelle A4 Allroad fait sans aucun doute figure de meilleur élève de la classe. Non content d’afficher une finition parfaite, le modèle présente des matériaux conjugués à des ajustements à la précision impressionnante. Un habitacle à la fois luxueux et accueillant qui offre en outre une belle habitabilité pour quatre adultes. Ces derniers pourront aussi emporter bon nombre de bagages qui trouveront place dans un vaste coffre à la modularité étudiée.

Un joli monde auquel on peut accéder moyennant un chèque supérieur à 50.000 € (en version de base, dotée du 3 l TDI). Si vous optez pour l’habitacle tendu de cuir, pour le toit panoramique, pour l’installation audio symphonique ou encore pour le système MMI de dernière génération, sachez que vous atteindrez rapidement les 70.000 € ! Un tarif plutôt salé pour un modèle qui se place en tant que référence des breaks « 4 saisons », notamment devant la Volvo V60 CrossCountry un poil plus âgée.

Points forts

⊕ Un 3 l TDI, une boîte S-Tronic et une transmission intégrale sont forcément la recette idéale pour obtenir un comportement routier remarquable.
⊕ La sellerie confortable, l’insonorisation efficace et la suspension adaptative (optionnelle) assure un confort de haut niveau.
⊕ En bonne Audi, l’A4 Allroad bénéficie d’une finition impeccable, qui fait office de référence dans le segment.
⊕ Puissant et sobre, le V6 TDI concoure lui aussi à assurer un grand agrément de conduite, tant sur autoroute que sur voie secondaire.
⊕ Très abouti, le système d’infodivertissement MMI fait ici aussi figure de référence, particulièrement lorsqu’il est combiné au cockpit virtuel.

Points faibles

⊗ Proposé à plus de 50.000 €, le modèle n’est pas donné, surtout si l’on décide de l’agrémenter de quelques options (elles aussi relativement chères).
⊗ Le coupe du V6 TDI (400 Nm) est équivalent à celui affiché par le 2 l TDI (190 ch)… Un peu faiblard pour un V6.

 

Audi A4 allroad quattro

Motorisation V6 TDI 2.967 cc
Puissance 218 ch (400 Nm)
Economie de carburant 5,1 l/100 km (mixte)
0-100 km/h 6,6 secondes
Vitesse de pointe 231 km/h
Poids 2.285 kg
Prix de base 52.950 €

Faites partie de quelque chose de grand