Dans le segment concurrentiel des petites citadines pimentées, il se pourrait bien que la Ford Fiesta ST200 vienne bousculer la hiérarchie !

Vous n'êtes sans doute pas passé à côté de la nouvelle Ford Fiesta révélée en début de semaine à l'occasion de la conférence annuelle de la marque américaine à Cologne, en Allemagne. À l'aube de cette septième génération qui inondera le marché européen dès l'année prochaine, nous avons souhaité prendre en main et essayer sur circuit la dernière sportive de la gamme, la ST200, version revue et remaniée de la Fiesta ST afin de fêter dignement la fin de carrière de la Fiesta de sixième génération.

Nous avons donc mis à l'épreuve notre monture d'un jour sur le circuit technique de la Ferté-Gaucher, une piste de 1,6 kilomètre de long, afin de pousser la dernière sportive de la marque à l'ovale bleu dans ses retranchements. Et après quelques tours de piste, force est de constater qu'elle n'a clairement pas volé sa place dans l'élection de la sportive de l'année 2016, et il se pourrait bien même qu'elle bouleverse la hiérarchie dans le monde impitoyable des petites compactes survitaminées aujourd'hui dominé par la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport.

Essai Ford Fiesta ST200

Livrée unique

Si vous souhaitez une autre couleur que ce "Gris Storm" parmi les 200 Fiesta ST200 commercialisées en France, et bien sachez que ce n'est pas possible. Pour ce faire, la recette est simple : prenez une Ford Fiesta ST de 182 chevaux proposée au catalogue, rajoutez-lui cette couleur grise effet pastel très sympathique qui n'est pas sans rappeler le Gris Nardo de l'Audi RS 3, ajoutez-lui des jantes en alliage de 17 pouces noir mat à bordures argentées et un logo ST200 sur la malle du coffre, et vous obtenez une petite sportive au look plus que désirable.

Naturellement les différents éléments de la ST standard sont repris, on retrouve l'imposant becquet arrière, les étriers de frein rouge (en option sur la ST classique), la calandre trapézoïdale, le pare-chocs avant avec spoiler intégré, les jupes latérales proéminentes, et le bouclier arrière avec diffuseur couleur carrosserie.

Concrètement, nous ne voyons personnellement aucune faute de goût quant à cet accastillage musclé qui sied à merveille à celle qui fête ses 40 ans de carrière et 15 millions de modèles vendus. La Ford Fiesta ST et donc logiquement sa variante ST200 font honneur à une lignée de petites sportives bien épicées dont l'avènement se caractérise par les incontournables Fiesta XR2 qui font aujourd'hui rêver les collectionneurs.

Essai Ford Fiesta ST200
Essai Ford Fiesta ST200

Les années passent...

... mais les souvenirs restent ? Certes, par contre, les souvenirs de l'habitacle vieillissant de la Ford Fiesta datant déjà de 2008, nous allons vite les oublier. Pour être tout à fait clair, après trois jours à son bord, nous ne savons toujours pas faire fonctionner correctement l'ordinateur de bord en raison des multiples boutons qui ornent la console centrale. L'ergonomie est ancestrale, aux antipodes de ce que nous connaissons actuellement, et il ne fait nul doute que la nouvelle Fiesta de septième génération bouleversera les codes avec un ensemble bien plus agréable et contemporain.

Autant vous dire également que nous ne nous sommes pas vraiment attardés sur cet habitacle mais qui a au moins le mérite d'être plutôt bien assemblé, sans non plus atteindre le niveau des Allemands, dommage que là encore, la qualité de certains matériaux pèche. Bon point par contre pour les sièges Recaro qui enveloppent bien leurs occupants, un peu trop bien d'ailleurs puisque les personnes un peu corpulentes s'y sentiront à l'étroit, et même celles qui ont une corpulence plus "normale" pourraient se sentir compressées notamment au niveau de l'assise.

Essai Ford Fiesta ST200
Essai Ford Fiesta ST200

La piste comme terrain de jeu !

Motorisée par le même 1,6 litre EcoBoost que la ST standard mais où la puissance a été portée à 18 équidés de plus, le petit bloc turbocompressé donne toujours autant de plaisir, qui plus est quand il bénéficie d'un overboost de 15 chevaux et 30 Nm supplémentaires passant alors de 200 à 215 chevaux et de 290 à 320 Nm de couple. De quoi, sur le papier, passer le 0 à 100 km/h en 6,7 secondes, une donnée intéressante mais imperceptible derrière le volant même si nous avons noté que les relances étaient globalement plus appuyées.

Le moteur manque à nos yeux toujours un peu de caractère face à ses concurrentes principales, la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport en tête de liste, mais les montées en régime sont toujours aussi correctes, en dépit d'une sonorité bien trop présente dans l'habitacle et qui en devient vite usante. D'extérieur, le petit 1,6 litre sonne plutôt bien, pas autant que la Peugeot mais l'ensemble est relativement plus feutré, mais à l'intérieur, la sonorité amplifiée use et abuse de nos tympans à chaque montée en régime.

Avant d'entamer la piste, précisons que nous avons relevé une consommation mixte aux alentours de 8,5 l/100 km, sans trop la solliciter, une donnée plutôt correcte mais un peu au-dessus de celles relevées sur le 1,6 THP du Groupe PSA. Ford a également retravaillé le châssis de sa voiture avec des réglages spécifiques, un centre de gravité abaissé de 15 millimètres, et des barres anti-roulis raffermies au niveau du train avant. Précisons également qu'une nouvelle assistance à la direction a été ajoutée, et nous le verrons, ce n'est pas forcément bénéfique...

Essai Ford Fiesta ST200

Contact, et les premiers tours de roues sont plutôt convaincants, mais nous allons vite déconnecter les différentes aides à la conduite qui entravent très sérieusement le comportement plutôt joueur de notre Fiesta ST200. Avec un amortissement raffermi par rapport à sa cousine, la ST200 est un véritable bout de bois niveau confort, mais il faut avouer que c'est particulièrement jouissif sur piste. La prise de roulis est quasiment inexistante et les réglages châssis sont particulièrement bons pour s'autoriser quelques petites dérives, sans se faire peur, et que l'on peut corriger très rapidement et surtout très facilement.

L'autobloquant électronique assure une motricité parfaite, l'équilibre général est bon et le freinage est vraiment correct pour la catégorie, mais ça nous le savons déjà, car il s'agit des mêmes disques que la ST 182, c'est à dire dimensionnés de 278 millimètres à l'avant et 253 millimètres à l'arrière. Le point noir de cette voiture reste à nos yeux cette direction, bien calibrée et consistante certes, mais qui n'offre absolument aucune remontée d'informations. Nul doute qu'une direction plus informative ferait de cette ST200 la plus amusante de sa catégorie.

En dehors du circuit, cette Fiesta ST200 n'offre pas vraiment d'atout majeur par rapport à une ST 182 ; pire encore, elle est surtout beaucoup plus raide et s'avère bien inconfortable lorsque nous n'avons pas de circuit à disposition et que nous décidons d'arpenter les chemins de campagne que nous offre notre merveilleux pays.

Essai Ford Fiesta ST200

Conclusion

Disponible moyennant 27'300 €, c'est pratiquement 3000 € de moins qu'une Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport... mais c'est aussi moins efficace et un peu plus vieillissant, notamment au niveau de l'habitacle. Alors certes, pour ce prix, vous pouvez acquérir une série limitée plutôt agréable, mais vaut-elle les 2500 € d'écart avec une ST classique ? Sûrement pas, d'autant plus qu'elle est certes un poil plus efficace sur circuit, mais s'avère bien plus raide et inconfortable sur routes conventionnelles... là où elle sera le plus utilisée par ses clients au final.

En allant faire un tour sur le configurateur de la marque, nous avons remarqué que Ford offre, sans négocier, une remise exceptionnelle de 3500 € sur la Fiesta ST200 ramenant son prix sous la barre des 24'000 €. Pendant ce temps, vous pouvez également bénéficier de 3250 € de remise sur une Fiesta ST classique, amenant son prix très près des 20'000 €. L'arrivée de la septième génération permet de bénéficier d'une jolie remise de la part de Ford permettant ainsi de faire une belle affaire sur l'un des deux modèles, qui, malgré tout, font parties des références de la catégorie, en attendant la ST de nouvelle génération normalement prévue pour 2018.

 

 

Points positifs Points négatifs
Freinage puissant et endurant Direction peu informative
Futur collector ? Habitacle vieillissant
Voiture très ludique Tarif élevé

Ford Fiesta ST

Motorisation Essence EcoBoost, 4-cylindres en ligne, 1596 cm³, injection directe essence
Puissance 200 chevaux / 290 Nm (215 chevaux / 320 Nm avec overboost)
Type de transmission Traction avant
Transmission Boîte mécanique à six rapports
0-100 km/h 6,7 secondes
Vitesse de pointe 230 km/h
Poids 1163 kilos
Volume de coffre 290 litres à 974 litres VDA
Places 4
Economie de carburant Urbain : 8,2 l/100 km / Extra-urbain : 4,9 l/100 km / Mixte : 6,1 l/100 km
En vente 2016
Prix de base 27'300€
Prix de la version testée 29'130€

Faites partie de quelque chose de grand