Sage à la ville, la Corvette C7 est prête à rugir dès qu'on lui lâche la bride.

La dernière évolution de la mythique sportive américaine hausse encore davantage son niveau en termes de technologie et de confort, mais n'en conserve pas moins son caractère bien tranché qui font d'elle l'une des voitures les plus emblématiques de l'industrie automobile américaine.

Lancée aux débuts des années 50 pour contrer l'essor des roadsters allemands et anglais de l'autre-côté de l'Atlantique, la Corvette est vite devenue une référence incontournable, et s'est rapidement démarquée de ses concurrentes de l'époque lorsque GM décidait de faire d'elle une véritable sportive dès 1955 en introduisant le moteur V8, devenu la véritable signature du modèle.

Au fil des années, la Corvette a connu cinq évolutions, la dernière remontant à 2014 avec l'arrivée de la C7. Pour l'occasion, Chevrolet a également ressorti l'appellation Stingray, qui avait fait son apparition en 1963 avec le lancement de la C2.

Corvette Stingray Profil droit cabrio

Rupture et tradition 

Extérieurement, la C7 ose la rupture avec ses devancières, abandonnant les traditionnels quadruples phares ronds à l'arrière, marque de fabrique de la Corvette depuis sa naissance il y a 63 ans. Adieu également la caractéristique lunette arrière en forme de bulle chère à la C6. La Corvette C7 veut aller à l'assaut des sportives européennes, et le fait savoir !

Mais la belle américaine conserve son esthétique racé avec son long capot avant, désormais plus plongeant, clin d'œil à la C3 des années 60 et 70. L'arrière relevé et imposant souligne l'aspect sportif de l'ensemble, qui conserve sa quadruple sortie d'échappement. Le tout est posé sur des roues de 19 pouces à l'avant, et 20 pouces à l'arrière.

Les prises d'air additionnelles, sur le capot et derrière les roues avant, finissent de conférer à la Corvette C7 son allure sportive. Quant au toit électrique, il peut être ouvert ou fermé jusqu'à une vitesse de 42 km/h.

Pas de réelle nouveauté au niveau du moteur, avec toujours le fameux LT1 V8 de 6,2 litres développant 466 chevaux pour un couple de 630 Nm à 4600 tours/minute. La vitesse de pointe est affichée à 290 km/h, avec un exercice du 0 à 100 km/h bouclé en 4,2 secondes.

Corvette Stingray intérieur

Le parfum de la compétition

À l'intérieur, le parfum de la compétition est bien présent avec ce volant compact frappé du logo Chevrolet et du drapeau à damiers, qui incite à en découdre au plus vite sur la route, alors que les sièges enveloppant garantissent un maintien ferme mais confortable du conducteur et de son passager. 

Chevrolet a porté un effort tout particulier à la finition de la Corvette qui la ferait – presque – rivaliser avec les sportives allemandes. Le modèle mis à disposition par Pegasus Racing disposait d'une sellerie de cuir rouge du plus bel effet venant souligner le noir du tableau de bord et de la console, où l'on notera par ailleurs l'intégration d'éléments carbone. La planche de bord enveloppe le côté conducteur (photo ci-dessus), accentuant l'aspect cockpit de la Corvette.

L'écran info-divertissement de 8 pouces est fonctionnel, et propose une astuce bienvenue en se rétractant pour dévoiler une boîte à gant "secrète" !

Le tableau de bord se montre des plus ludiques, avec une foule de commandes et d'informations accessibles via un affichage digital qu'encadrent les deux compteurs analogiques (vitesse et tours/minute) qui permet l'accès à un grand nombre de données via des commandes au volant : un affichage qui évolue au gré des modes de conduite sélectionnés.

Corvette Stingray avant gauche cabrio

La bête se réveille

Il est temps de réveiller le V8 de notre Corvette. Le "Big Block" ronronne doucement, et la première prise en main, effectuée en mode "Eco", s'avère particulièrement aisée, avec un couple qui permet d'aborder sereinement ce début de roulage. Le V8 se fait pour l'instant discret, même si on le sent prêt à bondir au moindre mouvement prononcé de l'accélérateur. Le mode "Weather" ne change pas grandement le comportement de la voiture, hormis une gestion de la transmission sensiblement différente.

Notons que la Corvette dispose également d'un mode Eco qui permet, à vitesse mesurée, de désactiver quatre des huit cylindres pour des économies de carburant.

La C7 s'affirme davantage en mode Touring, mais c'est véritablement en glissant sur le mode "Sport" qu'elle libère la sonorité de son harmonieux V8, nous plongeant véritablement dans l'esprit Corvette. En mode Track, le moteur LT1 rugit encore plus vigoureusement, et les systèmes de contrôle sont désactivés pour une conduite plus musclée. On appréciera également le système Active Rev Match, qui enclenche un léger coup de gaz à chaque passage de vitesse afin d'éviter de ressentir le frein moteur entre deux rapports.

Corvette Stingray

Conclusion 

Si la Corvette C7 s'aligne davantage sur les standards européens par rapport à sa devancière, elle n'en conserve pas moins son caractère unique et racé - renouant esthétiquement par ailleurs avec l'esprit des premières Corvette -, et surtout son tempérament sportif qui ne demande qu'à se réveiller. Mais la belle américaine sait également se montrer sage et discrète pour une utilisation quotidienne.

Mais avant tout, c'est son prix qui défie toute concurrence : à 89'525€ (notre modèle testé), il est difficile de trouver meilleur rapport prix/plaisir sur le marché, surtout avec une gamme d'équipements particulièrement fournie de série. Point noir, et de taille : ses émissions de CO2 (282 g/km pour la version cabriolet) lui font toucher le jackpot 2017 avec un malus écologique de 10'000€, soit 2000€ de plus qu'en 2016 en raison du nouveau barème appliqué depuis le 1er janvier .

 

 

Points positifs Points négatifs
Son allure indémodable Finitions, malgré quelques progrès
Le son envoûtant du V8 Consommation élevée, surtout en ville
Rapport qualité/prix Malus écologique élevé

Chevrolet Corvette Cabriolet

Motorisation Essence, huit cylindres en V, 6162 cm3
Puissance 466 chevaux / 630 Nm
Transmission Boîte mécanique à sept rapports
Type de transmission Propulsion
0-100 km/h 4,2 secondes
Vitesse de pointe 282 km/h
Poids 1667 kilos
Volume de coffre 171 litres
Places 2
Economie de carburant Urbaine : 19,4 l/100 / Extra-urbaine : 8,2 l/100 / Mixte : 12,3 l/100
En vente 2016
Prix de base 86'170€
Prix de la version testée 89.525€

Faites partie de quelque chose de grand