Un vrai parfum des années 80.

Bien que maintenant considéré comme un choix excentrique et intéressant pour ceux qui recherchent l'esprit des années 80, vous devez choisir une Ford Sierra avec soin. Voici comment.

Combien débourser

  • A restaurer 250-450 €
  • Bon état 550 -1'000€
  • Etat concours 1'300-2'800€
  • La plus chère aux enchères 130'490€ (une RS 500 de 11'000 km)

Lire aussi:

Tour d'horizon

Praticité ★★★ 
Coûts de fonctionnement ★★★★ 
Pièces de rechange ★★★★ 
Accessibilité travaux ★★★★ 
Investissement ★★★★ 
Désirabilité ★★

Si on retrouvait des Sierra à tous les coins de rue à une certaine époque, avec près de 2,4 millions d'exemplaires vendus sur une période de 11 ans, on aurait du mal à croire que ce modèle n'a pas franchement inspiré la confiance des dirigeants de Ford à l'origine. Avec des ventes poussives lors de son lancement, avec un style aérodynamique qui avait alors surpris le public, ce n'est qu'à partir de 1985 que son succès s'est amorcé. Avec le lifting de 1987, l'accueil du public s'est avéré encore plus chaleureux, avec un succès qui ne s'est pas démenti lors des années suivantes, suffisant pour poursuivre sa production jusqu'en 1993.

Ford Sierra RS Cosworth '1986–88

A son lancement en 1982, la Ford Sierra ne semblait être en effet qu'une Cortina dotée d'une nouvelle robe. Mais, avec un positionnement ouvertement aérodynamique, le successeur de la bien-aimée Cortina a mis beaucoup plus de temps pour être accepté. Désormais une denrée rare, la Ford Sierra a su trouver la faveur des puristes de Ford et de ceux qui recherchent une voiture avec l'esprit des années 80.

Spacieuse, plaisante, avec des clubs de propriétaires très actifs, il est difficile de ne pas trouver du mérite à la Ford Sierra. Assurez-vous simplement que sa carrosserie n'a pas été envahi par la rouille et que ses différents éléments ne sont pas en fin de vie.  Les pièces sont encore largement disponibles, mais les prix ne resteront pas longtemps bas - de bonnes pièces sont en train de devenir rapidement des objets de collection.

Votre liste d'inspection :

Moteur

Le Sierra a été proposée avec une gamme assez diverses de moteurs tout au long de sa production. Les moteurs Pinto à arbre à cames en tête sont des unités de la vieille école mais plutôt fiables s'ils sont entretenus avec des changements d'huile et des remplacements de courroies de distribution réguliers. Dans leur version 1.3 litre, ils sont tout de même sous-motorisés et d'ailleurs assez difficiles à trouver. Les unités Pinto de 1,6, 1,8 et 2,0 litres sont en revanche bien meilleures.

Il faudra prêter l'oreille pour guetter les cliquetis à haut régime et surveiller l'éventuelle dégagement de fumée bleue ou des odeurs d'huile brûlante. Les moteurs d'avant 1985 à leur sortie d'usine n'étaient pas modifiés pour fonctionner avec de l'essence sans plomb, vérifiez donc si une conversion a été effectuée correctement pour fonctionner avec du carburant moderne. Les moteurs à carburateur ont soif et les carburateurs peuvent être poser problème. Les 2,0 litres de la version plus récente utilisent le bloc moteur "205" plus puissant, qui est appréciée des constructeurs de moteurs de kit en raison du fait qu'elle partage beaucoup d'éléments communs avec le Cosworth, ce qui signifie que peu d'entre eux demeurent aujourd'hui intacts.

Moteur Ford Sierra RS500 Cosworth 1987

Le V6 conçu pour des variantes sportives est fiable, mais sa sonorité à haut régime trahit souvent un traitement un peu rugueux durant son existence, avec un système de synchronisation connu pour avoir tendance à s'user au fil des années Les V6 de 2,3 litres n'étaient disponibles que dans les modèles Mk1 haut de gamme, tandis que les modèles XR4i et 4x4 affichaient 2,8 / 2,9 litres. Méfiez-vous du fonctionnement au ralenti. Si la consommation de carburant semble élevée, vous pourriez avoir un système d'injection défectueux.

Le moteur Pinto a été par la suite supplanté par les unités CVH de 1,6 litre et de 1,8 litre. Si un CVH a tendance à couper fréquemment, vous devrez remplacer la pompe à carburant car la tige de poussée aura fini par s'user - un problème courant.

Les Diesels, que l'on retrouve dans la Ford Turbo de 2,3 litres et la Ford Turbo de 1,8 litre, sont solides et dignes de confiance, mais nécessitent un entretien régulier. Ils sont cependant bruyants et poussifs, et ont besoin d'une batterie forte et des bougies de préchauffage de bonne qualité, sinon les problèmes de démarrage seront nombreux. Méfiez-vous des turbos capricieux car ils sont chers à remplacer.

Lire aussi:

Boîte de vitesses

Les premiers modèles utilisaient une boîte de vitesses manuelle à quatre rapports ou une boîte automatique à trois vitesses, tandis que les modèles de série suivants étaient équipés d'une boîte automatique améliorée à cinq ou quatre vitesses. Les transmissions manuelles usagées vont sauter hors de l'engrenage et faire beaucoup de bruit. Les Sierra d'après 1989 ont reçu une nouvelle configuration MT75, qui peut couvrir kilométrage impressionnant - même si la puissance de sortie est à la limite sur cette boîte de vitesses, et une usure excessive est ainsi relativement commune.

Les boîtes de transfert de la version 4x4 peuvent être défaillants après de longues périodes d'utilisation, et les joints homocinétiques s'usent souvent bien avant les intervalles conseillés d'entretien. 

Panneau avant Ford Sierra XR4i Worldwide '03.1983–08.1985

Suspension et freins

La Ford Sierra fonctionnait avec des jambes de force MacPherson à l'avant, jumelées à des ressorts à l'arrière. Si ces éléments sont habituellement résistants, vous devrez vérifier les signes habituels d'usure ou de dommages - en particulier sur les breaks, où les charges lourdes peuvent avoir dépassé le poids maximum conseillé par Ford. Les signes d'accident devraient être évidents. Si la suspension semble fatiguée, oubliez le modèle inspecté - cela pourrait vraiment s'avérer dangereux. La suspension avant s'use presque toujours plus vite que l'arrière.

Soyez à l'affût des craquements et des cliquetis sur un terrain plus accidenté comme sur l'asphalte, ce qui indiquerait une suspension en mauvaise santé, et un crissement excessif ou une course excessive de pédale de frein lors d'un arrêt d'urgence. Vérifiez les plaquettes de frein et les disques de frein. Les disques déformés sont communs, et il ne revient pas trop cher de les remettre à neuf. Méfiez-vous également des bagues d'accouplement inférieures usées sur la colonne de direction car elles sont actuellement impossibles à trouver (vérifier les chocs et les jeux indésirables dans la direction).

Ford Sierra RS Cosworth 1986–88

Carrosserie

Construite à bas coût, souvent avec du métal déjà atteint de corrosion même neuf, le Sierra n'a jamais été fabriquée ni conçue pour durer dans le temps. Les seuils de porte et les passages de roue ont généralement fait l'objet de soudure, le plancher du coffre se corrodant souvent sur tout son long. Les portes rouillent sur les coins alors que la zone située autour des rebords des fenêtres, des encadrements de pare-brise et des bas fenêtre arrière constituent aussi des zones de choix pour les cloques et les trous de rouille. Vérifiez le tunnel de transmission s'il s'agit d'un Mk1 car les impacts à l'avant du véhicule peuvent froisser la structure.

Ne vous préoccupez pas des pare-chocs endommagés, pensez que ceux-ci sont faciles à remplacer. Les pare-chocs en plastique peuvent être refaits comme neufs par des spécialistes, mais ne vous attendez pas à trouver des panneaux de carrosserie Sierra dans le parc à ferrailles - les jours où l'on trouvait des éléments de Sierra sont vraiment révolus.

Ford Sierra RS500 Cosworth 1987

Intérieur

Les intérieurs des Sierra sont souvent confortables, et durables, ce qui faisait de ce modèle un premier choix pour les jeunes familles à son époque. Ne soyez donc pas surpris de constater une usure excessive des tapis et des panneaux de portes. Les dessus des tableaux de bord peuvent craquer sur les premiers modèles, et des pièces de remplacement sont difficiles à trouver. Les vitres électriques, les rétroviseurs, les toits ouvrants et la climatisation – tous des accessoires en option -, doivent être testés avant l'achat. Assurez-vous que l'air conditionnés souffle du froid et que les vitres ne bougent pas de manière aléatoire. Vérifiez également que toutes les jauges fonctionnent correctement. Surveillez aussi les tapis pour guetter des signes d'humidité, en particulier sous le toit ouvrant si le véhicule en dispose.

Intérieur Ford Sierra RS Cosworth FR-spec '1986–88

Historique

  • 1982 : Lancement en concessions
  • 1987 : Restylage majeur de la Sierra
  • 1991 : Deuxième restylage
  • 1993 : La production de la Sierra stoppe pour faire place à la Mondeo

En conclusion

Alors qu'elle divisait pour son apparence lors de son lancement, les hauts responsables de Ford étaient convaincus que la Sierra serait un échec. Pourtant, elle se présente aujourd’hui comme une vraie classique, qui définit parfaitement l'image des années 80. La capacité de la Sierra à offrir une fiabilité et un certain plaisir de la conduite d'une propulsion a déclenché une révolution dans la conception de voitures familiales.

La disponibilité des pièces de rechange reste importante, tandis que la famille des différents clubs inhérents à ce modèle est destinée à s'agrandir. L'expérience de conduite proposée n'est pas seulement rétro, mais elle est aussi amusante.

Si de nombreux modèles peuvent poser problème, le fait d'être vigilant et méticuleux à l'achat vous permettra de disposer d'un exemplaire irréprochable, qui constituera un vrai investissement pour le futur.

Ford Sierra '1990–93

Galerie: Ford Sierra (1982-1993)