Essai Ford Mustang Bullitt (2019) - Conjuguer le passé au présent

En 2018, la Ford Mustang de sixième génération s'est offerte un large restylage et une grosse mise à jour mécanique. Le résultat ? Une GT nettement plus sportive que la première phase s'accordant maintenant avec les standards européens. L'année 2018, c'est aussi les cinquante ans d'un film devenu mythique grâce à une course-poursuite de plus de dix minutes dans les rues de San Francisco entre une Ford Mustang et une Dodge Charger : Bullitt. Comme en 2001 et en 2008, Ford offre une édition spéciale en référence au film à sa Mustang. Pourtant, l'histoire entre la firme américaine et l'acteur et pilote Steve McQueen n'a pas toujours été rose. C'est d'ailleurs en raison d'un désaccord entre Ford et l'acteur que la Mustang verte du film est complètement dénuée de logo.

Essai Ford Mustang Bullitt
Essai Ford Mustang Bullitt

Revenons rapidement sur l'histoire des deux Ford Mustang qui ont servi pour le tournage du film. En janvier 1968, la société de production Warner Bros commande à la firme américaine deux Mustang pour un film de Peter Yates. L'une a servi aux scènes de cascade de la course-poursuite, tandis que la seconde est celle conduite par Steve McQueen dans le reste du film. Elles portent les numéros de série 8R02S125558 et 8R02S125559. La 558 fût mise au rebut mais, à la surprise générale, n'a pas été détruite. Elle a même été retrouvée il y a quelques mois au Mexique. La version 559 a été vendue à un employé de la société de production, un certain Douglas Ross. La voiture fût ensuite cédée en 1970 à Robert et Robbie...