Le constructeur allemand a annoncé les grandes orientations de son programme sportif pour les années à venir, avec en premier lieu une arrivée en WEC et un retour aux 24 Heures du Mans en GTE Pro à l'horizon 2018.

L'arrivée de BMW en WEC faisait l'objet de nombreuses spéculations depuis quelques mois, et elle a été officiellement confirmée par la marque à l'hélice elle-même par le biais d'un communiqué.

"En 2018, nous souhaitons étendre davantage nos activités en compétition GT, et prendre part au Championnat du monde d'Endurance de la FIA (WEC), ainsi qu'en IMSA", a ainsi déclaré Jens Marquardt, le directeur de la compétition chez BMW.

"Cela inclut naturellement notre retour au Mans, ce dont nous nous réjouissons particulièrement. La façon dont le WEC s'est développé nous rend confiants dans le fait qu'il existe un grand avenir pour le GT. C'est également notre motivation quant à l'expansion de notre département compétition client, où nous sommes déjà représentés brillamment avec la BMW M6 GT3."

Voir : La nouvelle vie de cette BMW M1 Procar en 89 photos !

La dernière apparition de BMW au Mans remonte à 2011 avec la M3 GT2. Depuis, les Allemands se sont concentrés sur leur retour en DTM avec la M3, puis la M4, tout en développant la M6 GT3 pour les compétitions GT. 

BMW n'a pour l'heure pas confirmé le modèle qui sera développé pour son programme WEC. Une version GTE de la M6 serait plus que probable, mais la M5 pourrait également constituer une base pour cette nouvelle campagne mondiale. Les premiers tests devraient se tenir à l'été 2017.

BMW rejoindra ainsi d'autres constructeurs de renom en GTE Pro du WEC, comme Porsche, Ferrari, Ford ou Aston Martin, et peut-être Chevrolet, qui pourrait lancer ses Corvette dans le championnat du monde d'endurance également.

Sur tous les fronts

BMW confirme également un programme soutenu en compétition GT3 avec la M6, notamment en Blancpain GT Series et aux 24 Heures du Nürburgring. Le constructeur bavarois confirme de la même façon sa présence en DTM pour les prochaines années.

Le programme en IMSA avec la BMW M6 GTLM sera également poursuivi, alors que BMW est également impliqué en Formule E avec l'équipe Andretti.

BMW compte une longue histoire aux 24 Heures du Mans, une épreuve que la marque a disputé la première fois en 1930. Dans les années 70, BMW a aligné la 3.0 et la 3.5 CSL pour des équipes privées, avant les mythiques M1 et M1 Procar au début des années 80.

La marque a également remporté l'épreuve en tant que motoriste sur la McLaren GTR victorieuse en 1995 avec un bloc V12 de 6,1 litres, puis surtout en tant que constructeur à part entière en 1999 avec la BMW V12 LMR, conçue et développée en collaboration avec l'équipe Williams Grand Prix.