Un petit tour... et puis s'en va ! Visiblement attirée par l'appel d'aller faire chanter son V8 sur route et de faire profiter son pilote de ses borborygmes envoûtants, la Mercedes-AMG GT C Roadster, et de fait la GT Roadster "de base" , ne sont même pas exposées sur le stand du Mondial de Paris 2016 ! Autant être prévenus avant l'ouverture de l'événement au public ce samedi 1er octobre !

Et ce n'est pourtant pas une question de logistique, puisque la Mercedes-AMG GT C Roadster était bel et bien à Paris. Mais seule une poignée de VIP et de journalistes ont eu accès à la voiture à la veille de l'ouverture à la presse du Mondial. Quel dommage quand même de ne pas pourvoir l'admirer ! A défaut, il y a quand même la Mercedes-AMG GT R. Et même calée dans un coin, son vert attire l'oeil !

Mercedes-AMG GT C Roadster at Paris Motor Show
Mercedes-AMG GT C Roadster at Paris Motor Show

La venue du roadster à Paris, aussi furtive fut-elle, est quand même l'occasion de revenir sur l'un des engins les plus désirables du moment, notamment en découvrant la galerie de photos de la soirée en question. Pour rappel, la firme d'Affalterbach propose deux versions du modèle : tous les deux embarquent le V8 4.0 biturbo, développant 476 chevaux sur la version "de base", quand-même, et grimpant jusqu'à 557 chevaux sur la GT C Roadster.

Cette dernière version est la véritable nouveauté, puisqu'elle vient s'intercaler entre la GT S (et ses 510 chevaux, exclusivement en coupé), et la GT R et ses 585 ch, elle aussi seulement en version fermée. Bodybuildée esthétiquement, avec ses boucliers revus, ses ailes élargies et sa bouche béante, la GT C Roadster ne réclame que 3,7 secondes pour atteindre les 100 km/h et revendique 317 km/h en pointe !

Lire : Mercedes dévoile le concept Génération EQ

A noter que pour profiter des vocalises de son V8, le roadster sur base de Mercedes-AMG GT ne nécessite que 11 secondes pour replier la capote, et ce jusqu'à 50 km/h. Pour les prix en revanche, il faudra repasser plus tard...

 

 

Mercedes-AMG GT C Roadster au Mondial de Paris 2016