Une startup de Prague travaille actuellement au développement d’un projet étonnant : une citadine 100 % électrique dont la carrosserie est générée par une imprimante 3D. Baptisée 4ekolka, cette nouvelle société a d’ores et déjà mis au point un prototype qui roule bel et bien, comme la vidéo ci-dessus le montre.

C’est Petr Chladek, fondateur de 4ekolka, qui prend le volant de l’engin durant quelques mètres. L’autonomie annoncée tourne autour de 200 km, à condition que la batterie soit chargée au maximum. Cette dernière dispose d’une capacité de 9,6 kWh, tandis que la vitesse maximale est bridée à 60 km/h. Il s’agit donc là d’une pure citadine, peu à même de faire montre de ses maigres performances sur autoroute.

A lire aussi : Mercedes dévoile le concept Generation EQ 100% électrique !

Proposé contre un chèque de 11.000 €, le modèle subit actuellement différents tests visant à la fiabiliser. Il n’est donc pas rare de le croiser dans les rues de Prague, Petr Chladek à son volant. L’occasion d’apprécier le physique du véhicule, à savoir une espèce de bulle vitrée placée au sommet d’une petite cabine, à laquelle on accède via une portière coulissante. Les roues sont quant à elles situées aux quatre extrémités de la 4ekolka.

Reste à voir si ce sympathique engin rencontrera le succès escompté et surtout si une production à grande échelle pourra voir le jour après une homologation indispensable à toute commercialisation internationale.

Abonnez-vous à la newsletter